Pré-ouverture 01/12/2021
Paris Chicago
Blé+ 2 à + 3 €/t+ 10 cents
Maïs+ 2 à + 3 €/t+ 6 cents
Colza+ 3 à + 5 €/t
Soja+ 15 cents
Indices 30/11/2021
€/$1,1363 $
Pétrole WTI66,18 $/b

Blé (€/t)
Déc. 21279,50+2,00
Mars 22285,50+0,25
Mai 22284,00-0,50
Sept. 22254,25+0,25
Déc. 22254,50+0,00
Maïs (€/t)
Janv. 22237,00+2,00
Mars 22238,00+1,00
Juin 22240,50+0,75
Août 22243,00+0,25
Nov. 22220,00+4,00
Colza (€/t)
Févr. 22644,75+9,50
Mai 22618,75+8,25
Août 22534,25+3,25
Nov. 22530,00+2,50
Févr. 23527,00-20,75

30/11/2021

Blé (€/t) : 15983 lots
LotsTypeStrike
2Call Mars 22207,00
4Call Mars 22215,00
2Call Mars 22270,00
600Call Mars 22290,00
4Call Mars 22291,00
346Call Mars 22300,00
1200Call Mars 22305,00
250Call Mars 22310,00
189Call Mars 22313,00
438Call Mars 22320,00
1300Call Mars 22330,00
200Call Mars 22335,00
1Call Mai 22240,00
400Call Mai 22290,00
300Call Mai 22292,00
50Call Mai 22310,00
100Call Mai 22320,00
219Call Mai 22321,00
70Call Sept. 22287,00
500Call Déc. 22258,00
40Call Déc. 22270,00
10Call Déc. 22273,00
160Call Déc. 22286,00
2Call Mars 23300,00
240Call Mai 23286,00
1Put Mars 22230,00
1Put Mars 22231,00
200Put Mars 22250,00
525Put Mars 22260,00
189Put Mars 22263,00
500Put Mars 22265,00
2435Put Mars 22270,00
210Put Mars 22275,00
800Put Mars 22280,00
10Put Mars 22285,00
2Put Mars 22287,00
189Put Mars 22288,00
50Put Mars 22289,00
1000Put Mars 22290,00
10Put Mars 22300,00
219Put Mai 22261,00
600Put Mai 22275,00
219Put Mai 22286,00
50Put Mai 22289,00
141Put Mai 22290,00
6Put Sept. 22220,00
70Put Sept. 22227,00
29Put Sept. 22230,00
26Put Sept. 22240,00
2Put Sept. 22255,00
11Put Sept. 22256,00
70Put Sept. 22257,00
6Put Sept. 22269,00
18Put Déc. 22230,00
1205Put Déc. 22240,00
44Put Déc. 22250,00
165Put Déc. 22256,00
2Put Mars 23235,00
9Put Mars 23255,00
2Put Mai 23255,00
340Put Mai 23256,00
Maïs (€/t) : 1 lots
LotsTypeStrike
1Put Janv. 22255,00
Colza (€/t) : 448 lots
LotsTypeStrike
8Call Févr. 22490,00
10Call Févr. 22650,00
30Call Févr. 22675,00
40Call Août 22620,00
1Call Nov. 22550,00
50Put Févr. 22640,00
300Put Févr. 22650,00
1Put Nov. 22495,00
1Put Nov. 22500,00
1Put Nov. 22510,00
4Put Nov. 22520,00
2Put Nov. 22535,00

Blé (¢/b)
Déc. 21773,7500+5,7500
Mars 22787,2500-0,5000
Mai 22793,7500-1,5000
Juil. 22787,0000-3,5000
Sept. 22787,5000-3,5000
Maïs (¢/b)
Déc. 21567,0000+4,5000
Mars 22567,5000+3,5000
Mai 22570,0000+3,2500
Juil. 22570,7500+2,5000
Sept. 22552,7500+1,0000
Soja (¢/b)
Janv. 221217,2500+3,5000
Mars 221226,5000+1,7500
Mai 221235,2500+1,5000
Juil. 221242,2500+1,5000
Août 221237,7500+1,5000
Tourteaux de soja ($/st)
Déc. 21348,8000-1,5000
Janv. 22341,8000+0,3000
Mars 22341,1000-0,3000
Mai 22342,8000-0,4000
Juil. 22346,2000-0,5000
Huile de soja (¢/lb)
Déc. 2155,1100+0,3400
Janv. 2255,2100+0,4100
Mars 2255,3200+0,3100
Mai 2255,1900+0,3300
Juil. 2254,9600+0,3300

01/12/2021

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2021430,00-10,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2021283,00-12,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2021237,00-10,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2021245,00-12,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2021252,00-11,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2021350,00-8,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2021648,00-17,00
Tournesol standard rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2021625,00-15,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2021315,00-15,00
Analyses 01/12/2021

Marché européen

Vent de panique sur les marchés, conséquence du variant Omicron et de son impact dans l’économie mondiale, impact impossible à mesurer encore à ce stade. Il faudra attendre la réponse des scientifiques pour appréhender le futur des marchés, sachant qu’en l’absence de nouveaux éléments fondamentaux, ce sont les acteurs financiers qui mènent la danse pour le moment.  Pour preuve, les ventes de la part des fonds, à l’image de leurs actions sur le blé. On peut supposer qu’ils aient liquidé une grande partie de leurs positions longues à Chicago sur ce produit en l’espace de seulement 3 jours.

Une telle volatilité ne peut qu’inciter à la prudence et à raisonner économique et cadre de gestion.

Après l’achat massif par l’Egypte lundi de 600 000 t de blé, on peut s’attendre à ce que d’autres acheteurs mettent à profit la situation actuelle pour accélérer leurs couvertures.

La Commission européenne affiche des ventes de blé hors zone euro à 11.62 millions de tonnes intégrant pour partie les chiffres de la France, affichés pour le moment à 1.88 million de tonnes, chiffres encore inférieurs à la réalité, puisque le marché estime les exportations françaises hors zone UE à ce jour à plus de 3.3 millions de tonnes.

Sur la scène internationale, les USA ont vendu hier 132 000 t de soja à destination non communiquée. Le Japon quant à lui est aux achats pour un peu plus de 50 000 t de blé.

C’est le colza qui affiche le plus lourd tribu depuis la semaine passée sur l’impact du nouveau variant, dans le sillage du pétrole et ce bien que les fondamentaux sur ce produit affichent une tension extrême suite aux incidents climatiques de cet été au Canada. Les importations de colza au niveau européen s’affichent à 1.88 million de tonnes au 28 novembre, à comparer à 3.00 millions de tonnes l’an passé à date. Le palme s’affichait hier au plus bas depuis 2 mois, mais ce repli semble se stabiliser, sinon prendre fin ce matin sur Kuala Lumpur.

Marché américain

Les cours tous produits ont cédé du terrain de manière très importante sur Chicago hier, à la faveur de ventes liquidatives des fonds notamment. Ce matin en préouverture les cours rebondissent dans un contexte d’incertitudes qui demeurent toutefois très fortes.

Le soja subit également des ventes massives dans un contexte où, sauf impact de l’effet La Nina en début d’année prochaine, le Brésil pourrait afficher une récolte record.

Le maïs cède également du terrain, à la faveur certes de ventes de la part des fonds, mais surtout dans le sillage des autres produits. La filière éthanol, très dynamique depuis le début de la campagne, pourrait souffrir d’une baisse de la demande dans le sillage du pétrole en cas de reconfinement ou de restrictions aux déplacements imposés par nombre de pays.

Les fonds se montraient nets vendeurs hier pour des volumes estimés à 30 000 lots en maïs, 20 000 lots en soja et 22 500 lots en blé.

Marché mer Noire

Repli des cours des céréales sur le bassin mer Noire, dans le sillage des autres places, mais de façon plus modérée. En effet, l’activité export reste soutenue pour ces origines, à l’image de l’appel d’offres de l’Egypte de ce lundi en blé. Le spectre de mise en place de quotas à l’export à compter de février par la Russie demeure, ce malgré le repli des cours ces derniers jours sur la scène internationale.

Les températures s’affichent en territoire négatif sur Moscou et Kiev avec des chutes de neige, mais sans susciter de craintes pour les cultures.

Le Grincheux du 01/12/2021

Aujourd'hui : Bonne fête Florence

Non LULU on ne conjuguera pas le marché panique en verlan.

Fil de news

Les marchés paniquent