Pré-ouverture 03/08/2021
Paris Chicago
Blé- 1 €/t- 5 cents
Maïs- 1 €/t- 4 cents
Colza- 1 €/t
Soja- 10 cents
Indices 03/08/2021
€/$1,1885 $
Pétrole WTI71,26 $/b

Blé (€/t)
Sept. 21228,25-0,25
Déc. 21230,00-0,75
Mars 22231,00-1,00
Mai 22231,75-0,25
Sept. 22212,00-0,75
Maïs (€/t)
Août 21295,00+5,00
Nov. 21211,25-2,75
Janv. 22212,75-2,25
Mars 22213,00-3,00
Juin 22214,50-2,50
Colza (€/t)
Nov. 21528,00+0,75
Févr. 22525,25+1,00
Mai 22521,25+0,75
Août 22458,50-1,50
Nov. 22458,00-1,25

03/08/2021

Blé (€/t) : 10900 lots
LotsTypeStrike
200Call Sept. 21190,00
2Call Sept. 21205,00
2Call Sept. 21210,00
1Call Sept. 21214,00
400Call Sept. 21220,00
200Call Sept. 21225,00
252Call Sept. 21230,00
1Call Sept. 21235,00
450Call Sept. 21240,00
400Call Sept. 21250,00
300Call Déc. 21196,00
300Call Déc. 21207,00
2Call Déc. 21210,00
250Call Déc. 21218,00
201Call Déc. 21225,00
1Call Déc. 21229,00
800Call Déc. 21230,00
60Call Déc. 21233,00
752Call Déc. 21235,00
14Call Déc. 21241,00
30Call Déc. 21243,00
802Call Déc. 21250,00
200Call Déc. 21255,00
1000Call Déc. 21260,00
100Call Déc. 21270,00
80Call Déc. 21280,00
111Call Déc. 21300,00
1Call Mars 22200,00
5Call Mars 22241,00
60Call Mars 22243,00
80Call Mars 22250,00
3Call Mai 22219,00
100Call Mai 22236,00
100Call Mai 22245,00
50Call Mai 22250,00
100Call Sept. 22225,00
500Put Sept. 21220,00
250Put Déc. 21188,00
60Put Déc. 21190,00
50Put Déc. 21195,00
250Put Déc. 21200,00
1Put Déc. 21202,00
300Put Déc. 21207,00
44Put Déc. 21209,00
653Put Déc. 21210,00
50Put Déc. 21215,00
5Put Déc. 21216,00
344Put Déc. 21230,00
30Put Mars 22195,00
50Put Mars 22200,00
60Put Mars 22208,00
1Put Mars 22224,00
60Put Mars 22229,00
80Put Mars 22230,00
50Put Mai 22200,00
100Put Mai 22225,00
52Put Mai 22230,00
100Put Sept. 22205,00
400Put Déc. 22200,00
Maïs (€/t) : 43 lots
LotsTypeStrike
18Call Nov. 21215,00
25Call Mars 22225,00
Colza (€/t) : 660 lots
LotsTypeStrike
150Call Nov. 21550,00
10Call Nov. 21570,00
500Call Févr. 22570,00

Blé (¢/b)
Sept. 21729,5000-4,7500
Déc. 21739,2500-4,0000
Mars 22747,0000-4,5000
Mai 22745,2500-3,7500
Juil. 22721,7500-6,5000
Maïs (¢/b)
Sept. 21558,7500-7,7500
Déc. 21559,2500-7,0000
Mars 22567,2500-6,5000
Mai 22571,7500-6,0000
Juil. 22572,0000-5,7500
Soja (¢/b)
Août 211418,7500-26,5000
Sept. 211356,2500-32,0000
Nov. 211353,5000-33,5000
Janv. 221358,5000-33,0000
Mars 221353,0000-28,5000
Tourteaux de soja ($/st)
Août 21357,2000-8,0000
Sept. 21356,4000-8,5000
Oct. 21355,9000-9,0000
Déc. 21359,6000-9,4000
Janv. 22360,7000-9,2000
Huile de soja (¢/lb)
Août 2164,6200-1,4800
Sept. 2163,7100-1,3500
Oct. 2162,9700-1,0700
Déc. 2162,5900-0,8900
Janv. 2261,9800-0,7500

03/08/2021

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2021310,00+15,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2021226,00+4,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2021210,00+3,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2021225,00+5,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2021216,00+5,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2021235,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2021532,00+5,00
Tournesol standard rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2021500,00+5,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2021267,00+0,00

Événements

Analyses 03/08/2021

Marché européen

La nouvelle campagne débute avec de faibles stocks chez les grands exportateurs de blé. Cette situation ne laissait aucune place à des pertes de production chez l’un d’entre eux. C’est pourtant bien ce qu’il se passe. Les potentiels ne cessent de se dégrader aux Etats-Unis et au Canada. La chute de production s’aggrave également en Russie où le potentiel de production se replie largement sous les 80 Mt contre 85 Mt affichées dans le dernier rapport USDA. Ajoutons à cela une récolte européenne chaotique en raison des pluies à répétition et voilà le marché du blé meunier qui repart vers ses plus hauts du printemps dernier.

Jamais, à l’exception de 2012, le blé n’avait atteint sur Euronext le cap de 230 €/t pour début août. C’est chose faite, depuis hier, avec une hausse de +5,25 à 230,75 €/t en clôture sur Décembre 2021.

La présence des plus grands importateurs internationaux aux achats entretient la fermeté actuelle. Alors que les discussions sont en cours avec l’OAIC en Algérie, le GASC égyptien a quant à lui limité ses achats à seulement 60 000 t de blé roumain.

Le blé tire dans son sillage les autres céréales à la hausse et notamment le maïs européen en dépit de bonnes conditions de culture en Europe. C’est surtout la période de soudure qui pose problème au maïs, ce qui s’illustre par un nouveau plus haut historique hier à 300 €/t en séance sur l’échéance Août 2021 qui arrive à expiration ce jeudi 5 août.

Sur la scène internationale, dans l’attente des estimations de production de maïs des analystes US et des résultats de crop tour sur la Corn Belt, les regards se tournent vers la récolte de maïs qui avance au Brésil. Les observations laissent apparaître des rendements plus bas que prévus dégradant le potentiel de production très largement sous les dernières estimations du Conab ou de l’USDA.

Seule ombre au tableau, la fragilité des marchés financiers face à la résurgence de l’épidémie de Covid-19 avec son variant Delta qui progresse dans le monde et en Chine notamment.

Marché américain

La semaine a démarré sur le ton de la fermeté sur le marché de Chicago. Les fonds étaient d’ailleurs très présents aux achats avec 13.500 lots de blé, 12.500 lots de maïs et 4.500 lots en soja environ achetés hier. Le marché est emmené à la hausse par le blé qui s’inquiète tant des dégradations de la production nord-américaine que du recul des estimations en Russie. Le maïs et le soja tempèrent toutefois le mouvement avec quelques pluies sur une partie de la Corn Belt.

Toutefois l’état des cultures de maïs aux Etats-Unis se dégrade plus qu’attendu par le consensus. Ainsi, seulement 62% des maïs sont jugés « bon à excellent » par l’USDA soit -2 points par rapport à la semaine passée.

A contrario, l’état des sojas déjouent les attentes du marché qui tablaient sur une légère baisse. Au final, c’est une hausse de 2 points qui est affichée par l’USDA par rapport à la semaine précédente, avec désormais 60% des surfaces de soja dans un état "bon à excellent".  

L’autre surprise provient du blé de printemps qui voit sont état s’améliorer de +1 point à 10% de "bon à excellen"». Les blés les plus dégradés sont en effet d’ores et déjà récoltés en fourrage.

Marché mer Noire

Le marché est toujours très soucieux des annonces des révisions du potentiel de production en Russie. Les rendements sont revisé en baisse dans les zones les plus tardives, zones qui souffrent de conditions sèches actuellement. La production 2021 du pays repasserait ainsi sous les 80 Mt, poussant ainsi les opérateurs à avoir d'avantage recours au stock de départ, qui est plus conséquent que les années passées. Les prix en Russie se raffermissent à nouveau avec un faible engouement à la vente de la part des producteurs. Cette situation conduit, à l'image du résultat de l'appel d'offres de l'Egypte d'hier, à voir les offres russes en FOB surcoter de l'ordre de +6 à +17 $/t par rapport aux prix roumains.

Les prix du blé en Ukraine progressent également en ce début de semaine. En parallèle, de la hausse des prix des céréales à paille, l'activité en maïs se dynamise avec de l'intérêt aux achats de la part des pays importateurs européens et de la Chine. Les prix pour des chargements octobre/novembre progressent et reviennent sur des niveaux simialires au mois dernier. La tension sur la période de soudure de campagne en maïs semble profiter actuellement au maïs ukrainien où l'état des cultures est pour le moment rassurant.


Pour avoir des informations plus précises sur la situation en Ukraine, notre équipe réalisera son crop tour maïs en Ukraine trsè bientôt. Toutes les éléments utiles sont disponibles sur le site internet https://www.europeanagriteltour.com/corncroptour/

Le coin du Atchoum du 03/08/2021

Aujourd'hui : Bonne fête Lydie

Avec son format plus petit, sa puce, son QR code, la nouvelle carte d'identité va être tendance. Néanmoins, pas de quoi faire tourner les têtes... sur la photo officielle.

Fil de news

COVID-19 : Rebond épidémique en Chine face à la souche Delta.