Pré-ouverture 22/01/2021
Paris Chicago
Blé- 1 €- 7 cents
Maïs- 1 €- 7 cents
Colza- 1 à - 2 €/t
Soja- 23 cents
Indices 22/01/2021
€/$1,2158 $
Pétrole WTI53,13 $/b

Blé (€/t)
Mars 21223,25-8,50
Mai 21219,25-8,00
Sept. 21193,00-4,75
Déc. 21193,00-5,00
Mars 22194,00-4,25
Maïs (€/t)
Mars 21209,25-4,50
Juin 21207,00-4,00
Août 21205,00-3,25
Nov. 21184,25-2,25
Janv. 22183,25-5,25
Colza (€/t)
Févr. 21432,25-1,50
Mai 21422,75-3,50
Août 21396,25-3,75
Nov. 21395,50-4,00
Févr. 22395,00-4,00

22/01/2021

Blé (€/t) : 12583 lots
LotsTypeStrike
200Call Mars 21225,00
30Call Mars 21226,00
900Call Mars 21235,00
1600Call Mars 21240,00
10Call Mai 21212,00
601Call Mai 21223,00
700Call Mai 21230,00
600Call Mai 21233,00
950Call Mai 21240,00
700Call Mai 21250,00
50Call Sept. 21195,00
2Call Sept. 21198,00
147Call Sept. 21210,00
50Call Sept. 21225,00
125Call Sept. 21230,00
2Call Déc. 21194,00
600Call Déc. 21195,00
37Call Déc. 21200,00
600Call Déc. 21210,00
2Call Déc. 21235,00
2Call Mars 22197,00
3Call Mars 22200,00
1500Put Mars 21223,00
1000Put Mars 21225,00
4Put Mars 21229,00
6Put Mars 21230,00
5Put Mai 21205,00
600Put Mai 21210,00
1Put Mai 21222,00
850Put Sept. 21180,00
700Put Déc. 21180,00
2Put Déc. 21194,00
4Put Déc. 21195,00
Maïs (€/t) : 453 lots
LotsTypeStrike
225Call Juin 21215,00
150Call Juin 21235,00
3Call Nov. 21195,00
75Put Juin 21203,00
Colza (€/t) : 40 lots
LotsTypeStrike
20Call Nov. 21405,00
20Call Nov. 21430,00

Blé (¢/b)
Mars 21660,7500-25,7500
Mai 21662,2500-26,0000
Juil. 21647,7500-23,5000
Sept. 21648,2500-23,5000
Déc. 21653,7500-23,2500
Maïs (¢/b)
Mars 21524,2500-24,0000
Mai 21526,2500-24,0000
Juil. 21522,2500-23,5000
Sept. 21472,7500-19,7500
Déc. 21448,7500-16,7500
Soja (¢/b)
Mars 211370,2500-60,5000
Mai 211368,7500-59,5000
Juil. 211354,5000-59,2500
Août 211310,5000-58,7500
Sept. 211218,2500-58,0000
Tourteaux de soja ($/st)
Mars 21438,2000-17,2000
Mai 21435,3000-18,0000
Juil. 21431,9000-18,8000
Août 21419,0000-19,7000
Sept. 21400,5000-19,3000
Huile de soja (¢/lb)
Mars 2143,4300-1,2800
Mai 2142,7500-1,2400
Juil. 2142,1500-1,1200
Août 2141,1900-0,9400
Sept. 2140,2400-0,6100

22/01/2021

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2020275,00+0,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2020230,00-2,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2020210,00-1,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2020225,00+0,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2020215,00+0,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2020214,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2020436,00+4,00
Tournesol standard rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2020525,00+0,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2020260,00-3,00
Analyses 22/01/2021

Marché européen

Les marchés étaient hésitants hier, partagés entre des fondamentaux qui restent tendus, et des questions qui se posent à nouveau sur la dynamique de la demande au regard de l’expansion des cas covid dans le monde. Autre élément bien entendu dans la structure des prix, la demande chinoise. Celle-ci a été à l’origine de la récente hausse des cours pour répondre à un double objectif, à savoir reconstituer des stocks et répondre à la demande des éleveurs qui ont reconstitué leur cheptel porcin. Cependant un nouveau cas de peste porcine vient d’être détecté en Chine, semant le doute sur la situation future.

Sur la scène internationale, on notait toutefois hier la vente par les USA de 336 500 t de maïs à destination non communiquée, de 136 000 t de soja à la Chine et 163 290 t de maïs au Mexique. L’Arabie Saoudite est quant à elle aux achats pour 480 000 t d’orge fourragère pour livraison entre mars et avril prochains, origines optionnelles.

Les conditions climatiques s’améliorent en Amérique du Sud avec des pluies bénéfiques, notamment sur l’Argentine qui termine ses semis de soja et de maïs. Sur le bassin mer Noire, après la vague de froid de ces derniers jours, les températures repartent à la hausse et peu de craintes sont actuellement affichées.

Les cours du palme affichent de grandes variations, partagés entre des craintes sur la production liées aux inondations qui sévissent en Malaise et des exportations en recul. Dans ce contexte, la volatilité est également de mise sur le colza, incitant à la prudence sur la gestion des risques de prix sur les oléagineux.

Le dollar cède un peu de terrain affiché ce matin à 1.2180 contre euro et 73.85 contre rouble. Le pétrole évolue peu à 52.60 usd/baril sur New York.

Marché américain

Peu d’évolution sur les marchés américains partagés entre les craintes qui portent sur les conséquences du rebond de la crise sanitaire, et une situation qui reste tendue sur les bilans maïs et soja au niveau mondial.

Les pluies bénéfiques sur le continent sud-américain laissent envisager une amélioration de l’état des cultures sur cette région, même si elles arrivent tardivement. Rappelons que la production de soja au Brésil est attendue autour des 130 millions de tonnes, et celle de maïs à un peu plus de 100 millions. En Argentine, les productions devraient pour ces deux produits être affichées légèrement en dessous des 50 millions de tonnes.

Le nouveau président américain Joe Biden compte renégocier l’accord commercial du 15 janvier 2020 entre les USA et la Chine.

Les fonds se montraient hier nets acheteurs pour 5 000 lots de maïs et 2 000 lots de soja. Ils étaeint nets vendeurs pour 7 000 lots de blé.

Marché mer Noire

Les agriculteurs russes lancent une pétition pour demander un retrait des taxes sur les exportations de céréales. Ceux-ci expliquent faire des efforts pour assurer la sécurité alimentaire du pays et augmenter son potentiel d'exportation. Conscients de l'importance sociale de leurs produits et compte tenu de la nécessité prioritaire d'approvisionner le marché intérieur en céréales, les producteurs ne s’affichent pas contre les mesures prises par le gouvernement pour fixer des quotas d'exportation de céréales, mais souhaitent le retrait des taxes les privant de revenus significatifs.

Le Grincheux du 22/01/2021

Aujourd'hui : Bonne fête Vincent

Il ne manquerait plus que l'anagramme du saint du jour fasse partie des nouvelles mesures de confinement....Alors là, Gérard trop c'est trop !

LULU cherche encore son anagramme !

Fil de news

Premier nouveau cas de fievre porcine en Chine