Pré-ouverture 26/02/2024
Paris Chicago
BléInchangé+2 cents
Maïsinchangé +1 cents
ColzaInchangé à + 1 €/t
Soja+4 cents
Indices 26/02/2024
€/$1,0852 $
Pétrole WTI76,49 $/b

Blé (€/t)
Mars 24202,25-3,75
Mai 24198,50-1,00
Sept. 24204,00-1,00
Déc. 24209,00-0,75
Mars 25213,00+0,00
Maïs (€/t)
Mars 24168,50-3,50
Juin 24173,75-0,50
Août 24178,25-0,25
Nov. 24181,25-0,50
Mars 25186,25+0,25
Colza (€/t)
Mai 24407,50-0,75
Août 24408,50-0,50
Nov. 24414,75-0,50
Févr. 25420,25+0,00
Mai 25420,25+0,00

26/02/2024

Blé (€/t) : 5772 lots
LotsTypeStrike
1Call Mai 24198,00
415Call Mai 24200,00
615Call Mai 24205,00
25Call Mai 24210,00
150Call Mai 24215,00
100Call Mai 24220,00
1Call Sept. 24203,00
6Call Sept. 24204,00
1Call Sept. 24205,00
201Call Sept. 24230,00
17Call Déc. 24208,00
1Call Déc. 24210,00
16Call Déc. 24212,00
400Call Déc. 24226,00
50Call Déc. 24230,00
2Call Déc. 24240,00
100Put Mai 24175,00
100Put Mai 24183,00
600Put Mai 24190,00
1565Put Mai 24195,00
2Put Mai 24199,00
350Put Mai 24200,00
100Put Mai 24210,00
203Put Sept. 24200,00
1Put Sept. 24245,00
400Put Déc. 24195,00
350Put Déc. 24200,00
Maïs (€/t) : 10 lots
LotsTypeStrike
5Call Août 24178,00
5Put Août 24163,00
Colza (€/t) : 163 lots
LotsTypeStrike
80Call Mai 24420,00
80Call Mai 24460,00
1Call Nov. 24417,50
2Call Mai 25420,00

Blé (¢/b)
Mars 24573,5000+2,7500
Mai 24569,0000+5,0000
Juil. 24570,0000+6,5000
Sept. 24577,0000+7,2500
Déc. 24590,7500+7,0000
Maïs (¢/b)
Mars 24399,7500+7,5000
Mai 24413,5000+8,0000
Juil. 24426,2500+7,5000
Sept. 24435,2500+7,7500
Déc. 24449,5000+7,0000
Soja (¢/b)
Mars 241133,0000+1,0000
Mai 241141,7500+1,7500
Juil. 241151,2500+2,5000
Août 241149,2500+0,2500
Sept. 241135,5000-1,2500
Tourteaux de soja ($/st)
Mars 24331,5000+2,8000
Mai 24328,0000+0,5000
Juil. 24331,5000-0,1000
Août 24333,4000-0,5000
Sept. 24334,5000-0,9000
Huile de soja (¢/lb)
Mars 2444,0200+0,3100
Mai 2444,6000+0,3300
Juil. 2445,0000+0,3200
Août 2444,9100+0,2900
Sept. 2444,7000+0,3700

26/02/2024

Physique (€/t)
Vous trouverez désormais les prix du Blé meunier rendu Rouen - (base juillet) dans nos différents rapports
EN SAVOIR PLUS ICI>>
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2023345,00+0,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2023172,00+0,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2023182,00+0,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2023175,00-1,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2023260,00+4,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2023407,00-7,00
Tournesol oléique rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2023398,00-3,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2023230,00+0,00
Analyses 26/02/2024

Marché européen

Les cours du blé sur Euronext restent aux portes de la zone symbolique des 200 €/t sans pour autant franchir ce cap de manière significative malgré les quelques rachats de positions de la part des opérateurs financiers. La spirale baissière a perdu de son élan mais les nouveaux éléments sont trop peu nombreux pour voir le marché changer significativement de direction.

Dans les points de pression, c’est principalement le manque de compétitivité des origines européennes vis-à-vis de leurs homologues mer Noire qui est à mettre en avant. Au regard des volumes encore disponibles en Ukraine, en Russie ou encore en Europe, la course aux parts de marché est lancée, ce qui n’est pas de nature à soutenir les prix. Cela se ressent directement dans les prix russes notamment qui connaissent une fuite en avant pour passer sous la barre des 215 $/t.

Sur la scène internationale, la Tunisie revenait aux achats et contractualisait 100 000 t de blé en fin de semaine passée.

Sur le terrain, les inquiétudes montent avec des précipitations omniprésentes sur une large partie de l’Hexagone. En blé par exemple, FranceAgriMer table sur 69 % de cultures dans un état bon à excellent, soit loin des 95 % de l’an passé. De plus, la pluie se poursuit cette semaine, ce qui n’est pas de nature à rassurer les producteurs. Même son de cloche en orge de printemps où les travaux de semis sont bloqués à 26 % contre 77 % l’an passé. La fenêtre de tir reste ouverte mais la météo défavorable oblige certains à revoir d'ores et déjà leur plan. Dans ce contexte, les prix de l’orge de brasserie FOB Creil regagnaient en fermeté sur la récolte 2024.

Marché américain

Le maïs américain atteint un niveau psychologique notable puisqu’il remettait en cause la zone des 4 $/boisseau sur l’échéance Mars de Chicago. Cela venait inévitablement faire pression sur les autres échéances avec de nouveaux plus bas de campagne. Il faut dire que le bilan mondial s’annonce confortable, notamment en raison de la situation sud-américaine. Le Brésil poursuit ses travaux de semis pour la Safrinha quand l’Argentine affiche toujours un potentiel optimiste, à plus de 55 Mt selon les analystes.

Les origines sud-américaines gagnent des parts de marché sur la scène internationale et le Brésil débute une campagne d’export pour un mois de février quasi record, signe de la bonne compétitivité de ces origines. Cela relègue au second plan l’intérêt pour les offres américaines, comme en témoignent les faibles ventes à l'export la semaine passée. Ces dernières se sont affichées comme suit :

Blé : 234 000 t, soit sous les attentes
Maïs : 820 000 t, dans la fourchette basse des attentes
Soja : 56 000 t, soit sous les attentes.

Ces éléments ne sont pas de nature à encourager un rachat massif de la part des fonds, ce qui pousse les marchés dans l’environnement baissier que nous connaissons actuellement.

Marché mer Noire

Afin de suivre au quotidien l'évolution des prix en Russie, demandez l'accès complet au rapport AgriMarkets pour en savoir plus sur le bassin mer Noire en cliquant ici.

Le Saint du jour du 26/02/2024

Aujourd'hui : Bonne fête Nestor