Pré-ouverture 29/11/2021
Paris Chicago
Blé+ 2 à + 3 €/t+ 10 cents
Maïs+ 1 à + 2 €/t+ 1 cents
Colza+ 5 €/t
Soja+ 13 cents
Indices 26/11/2021
€/$1,1291 $
Pétrole WTI68,15 $/b

Blé (€/t)
Déc. 21299,25-4,25
Mars 22302,75-0,50
Mai 22301,25-0,75
Sept. 22266,00+0,50
Déc. 22265,50+0,75
Maïs (€/t)
Janv. 22254,25-2,25
Mars 22254,00-2,50
Juin 22254,75-1,25
Août 22256,50-1,00
Nov. 22229,00-1,75
Colza (€/t)
Févr. 22673,25+5,25
Mai 22648,50+3,50
Août 22566,25+2,00
Nov. 22561,50+1,75
Févr. 23558,25+3,00

26/11/2021

Blé (€/t) : 10018 lots
LotsTypeStrike
70Call Mars 22222,00
550Call Mars 22300,00
280Call Mars 22310,00
620Call Mars 22320,00
200Call Mars 22330,00
470Call Mai 22270,00
470Call Mai 22290,00
650Call Mai 22300,00
150Call Mai 22305,00
400Call Mai 22315,00
900Call Mai 22320,00
400Call Mai 22335,00
400Call Mai 22340,00
15Call Mai 22380,00
700Call Sept. 22240,00
700Call Sept. 22260,00
120Call Sept. 22270,00
120Call Sept. 22290,00
1Call Déc. 22300,00
40Put Mars 22220,00
950Put Mars 22280,00
400Put Mars 22285,00
120Put Mars 22300,00
5Put Mai 22295,00
6Put Mai 22301,00
7Put Sept. 22239,00
120Put Sept. 22240,00
1010Put Sept. 22250,00
120Put Sept. 22260,00
2Put Déc. 22240,00
19Put Déc. 22265,00
3Put Mars 23260,00
Maïs (€/t) : 745 lots
LotsTypeStrike
50Call Mars 22250,00
200Call Juin 22255,00
1Call Août 22270,00
20Call Nov. 22220,00
50Put Mars 22235,00
4Put Juin 22235,00
200Put Juin 22240,00
200Put Juin 22255,00
20Put Nov. 22200,00
Colza (€/t) : 109 lots
LotsTypeStrike
5Call Mai 22695,00
1Call Nov. 22605,00
1Put Févr. 22630,00
25Put Févr. 22650,00
50Put Févr. 22670,00
20Put Nov. 22520,00
1Put Nov. 22565,00
6Put Févr. 23465,00

Blé (¢/b)
Déc. 21825,5000+4,0000
Mars 22840,2500+3,2500
Mai 22846,5000+3,5000
Juil. 22834,0000-0,5000
Sept. 22830,0000+0,7500
Maïs (¢/b)
Déc. 21586,7500-2,0000
Mars 22591,7500-1,7500
Mai 22595,5000-1,7500
Juil. 22596,0000-1,7500
Sept. 22572,2500-1,7500
Soja (¢/b)
Janv. 221252,7500+7,5000
Mars 221263,0000+7,7500
Mai 221272,5000+7,0000
Juil. 221278,7500+7,2500
Août 221274,2500+5,5000
Tourteaux de soja ($/st)
Déc. 21356,2000+3,8000
Janv. 22349,4000+3,2000
Mars 22346,6000+3,0000
Mai 22347,7000+2,6000
Juil. 22351,3000+2,4000
Huile de soja (¢/lb)
Déc. 2159,0200+0,3400
Janv. 2258,8800+0,4000
Mars 2258,6400+0,3200
Mai 2257,9800+0,2200
Juil. 2257,3300+0,1700

29/11/2021

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2021445,00-10,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2021300,00-6,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2021254,00-5,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2021264,00-5,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2021268,00-6,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2021360,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2021677,00-13,00
Tournesol standard rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2021645,00-5,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2021335,00-7,00
Analyses 29/11/2021

Marché européen

Très net repli des cours vendredi dans un contexte de craintes liées aux conséquences du variant omicron. Quel est l'impact de ce nouveau variant sur le marché ? Telle est la question que tout le monde se pose, dans un contexte d’incertitude totale. Les marchés se trouvent donc confrontés à une très forte volatilité. Il faudra attendre environ 15 jours avant d’avoir plus de certitudes sur ses conséquences.

Toujours est-il que l’Egypte met à profit le repli des cours pour lancer un nouvel appel d’offres en blé pour chargement période du 9 au 20 janvier. La Jordanie quant à elle est aux achats pour 120 000 t d’orge fourragère.

En Australie les inquiétudes sur la qualité des blés demeurent avec des pluies qui perdurent au moment des récoltes. Cela permet d’apporter du soutien sur Euronext avec des cours sur l’échéance Décembre qui continuent de fluctuer autour des 300 €/t.

Les chiffres à l’exportation en blé de l’UE n’intègrent que 822 000 t d’origine France en raison de problèmes techniques liés à la collecte des volumes exportés pays tiers. Dans ce contexte, difficile d’interpréter l’activité export origine UE sachant que la France a depuis le début de la campagne exporté plus de 3 millions de tonnes.

Repli également des cours du maïs sur Euronext vendredi dans le sillage du blé. Alors que les récoltes en France s’achèvent, il resterait environ 12.5 % des surfaces à récolter en Ukraine selon le ministre  de l’Agriculture.

Le colza se repliait nettement vendredi alors que les cours du canola au Canada venaient à nouveau s’afficher sur des niveaux records.

Le dollar s’affiche ce matin à 1.1275 contre euro et 74.80 contre rouble. Le pétrole rebondit après son net repli vendredi affiché ce matin à 71.20 usd/baril.

Marché américain

Net repli des cours du blé et du soja vendredi dans un contexte d’inquiétude sur la demande liée au variant Omicron. Les marchés rebondissent toutefois en préouverture aujourd’hui sur Chicago.

Le maïs trouve du soutien dans les inspections à l’export affichées à 1.429 million de tonnes au-delà des attentes.

En soja, les inspections à l’export s’affichent à 1.565 million de tonnes, chiffre honorable traduisant une bonne activité vers la Chine mais dans la fourchette des attentes des traders.

En blé, les inspections à l’export s’affichent à 567 500 t sur le haut de la fourchette des attentes.

La demande en éthanol reste soutenue malgré le repli des cours du pétrole constaté ces derniers jours.

Les fonds se montraient nets acheteurs en maïs vendredi pour 1 000 lots mais nets vendeurs en soja pour 12 000 lots et en blé pour 9 000 lots.

Marché mer Noire

Net repli des cours sur le bassin mer Noire dans le sillage des autres places financières, conséquence du variant Omicron. En Russie les taxes à l’export vont passer de 78.30 usd/t actuellement à 80.80 usd pour la période du 1er au 7 décembre.

La compétitivité des origines russes sera testée aujourd’hui avec l’appel d’offres de l’Egypte.

Les températures actuellement retournent en territoire positif sur Kiev en ce début de semaine, avant un nouvel épisode hivernal attendu dans les jours prochains sans toutefois susciter de craintes.

Le Grincheux du 29/11/2021

Aujourd'hui : Bonne fête Saturnin

La question du jour: Le variant Omicron serait-il plus dangereux que le variant Ozemour ?

Fil de news

Les marchés suspendus au variant omicron