Pré-ouverture 09/12/2019
Paris Chicago
Bléinchangé- 1 cents
Maïsinchangéinchangé
Colza+ 1 à + 2 €/t
Soja+ 4 cents
Indices 06/12/2019
€/$1.1094 $
Pétrole WTI59.2 $/b

Blé (€/t)
Dec 19185.75+1.25
Mar 20183.25+0.25
May 20183.75+0.25
Sep 20179.50+0.50
Dec 20183.00+0.50
Maïs (€/t)
Jan 20164.75+0.00
Mar 20168.50+0.00
Jun 20174.25+0.25
Aug 20178.50+0.25
Nov 20172.00-0.25
Colza (€/t)
Feb 20397.00+2.50
May 20391.50+1.50
Aug 20377.75+2.00
Nov 20380.75+2.00
Feb 21382.00+2.00
Solution azotée (€/t)
Mar 20177.50+0.00
Jun 20177.50+0.00
Sep 20177.50+0.00
Nov 20177.50+0.00
Mar 21177.50+0.00

12/6/2019

Blé (€/t) : 79 lots
LotsTypeStrikePrime
2Call Mar 201833.80
1Call May 201759.80
5Call Sep 202002.50
70Call Sep 202200.90
1Call Dec 201838.80
Maïs (€/t) : 0 lots
LotsTypeStrikePrime
Colza (€/t) : 266 lots
LotsTypeStrikePrime
6Call Feb 2038014.80 - 17.20
101Call Feb 2038512.00
108Call May 2037020.50
50Call May 204004.50
1Call Nov 204005.00

Blé (¢/b)
Dec 19532.5000+0.2500
Mar 20524.5000-1.5000
May 20527.7500-1.2500
Jul 20530.0000-1.2500
Sep 20536.2500-0.7500
Maïs (¢/b)
Dec 19366.5000+1.0000
Mar 20376.7500+0.5000
May 20382.5000+0.0000
Jul 20386.7500+0.0000
Sep 20386.7500-0.2500
Soja (¢/b)
Jan 20889.5000+3.0000
Mar 20903.7500+3.5000
May 20918.2500+3.0000
Jul 20931.5000+3.0000
Aug 20935.7500+3.5000
Tourteaux de soja ($/st)
Dec 19297.4000-2.1000
Jan 20299.3000+0.6000
Mar 20302.5000+1.1000
May 20305.5000+1.0000
Jul 20308.4000+1.0000
Huile de soja (¢/lb)
Dec 1931.0100+0.7200
Jan 2031.2200+0.1000
Mar 2031.5000+0.1000
May 2031.8200+0.1000
Jul 2032.1300+0.1000

12/9/2019

Physique (€/t)
Blé dur rendu Port la Nouvelle - Base Juillet 2019250.00+0.00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2019179.00+0.00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2019160.00+0.00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2019166.00+0.00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2019163.00+0.00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2019162.00+0.00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2019404.00+2.00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2019340.00+3.00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2019200.00+0.00
Analyses 09/12/2019

Marché européen

Statu quo sur les céréales vendredi, si on fait exception sur Euronext  de l’échéance décembre en blé qui clôture demain et dont les mouvements ne sont plus que d’ordre techniques.

C’est le colza qui progressait  une nouvelle fois, dans le sillage du palme, dont les cours ne cessent de grimper pour atteindre un plus haut depuis 2 ans, à la faveur de bilans très tendus. Le colza trouvait du soutien également dans le rapport StatCan affichant une production de canola au Canada à seulement 18.6 millions de tonnes, soit un repli de 8 % par rapport à l’an passé, et bien en deçà des attentes. Ce sont là les conditions climatiques au Canada qui empêchent la récolte des dernières parcelles.

FranceAgrimer pour sa part affiche des semis de blé d’automne réalisés en France au 2 décembre à hauteur de 83 %, contre 80 % la semaine passée et contre 99 % à date normalement. Dégradation également de l’état des cultures, avec 73 % des blés jugés comme bons à excellents, contre 75 %  la semaine précédente. Les orges d’hiver sont quant à elles estimées semées à hauteur de 91 % seulement, contre 89 % la semaine précédente. Enfin les chantiers de récolte de maïs sont estimés réalisés à hauteur de 94 % au 2 décembre.

Alors que la semaine s’annonce encore pluvieuse en France, en Australie les incendies menacent de grandes villes et la récolte cru 2019 sera une nouvelle fois très réduite cette année.

Sur la scène internationale, les statistiques douanières montrent une bonne activité export en blé origine France vers la Chine. La Turquie est quant à elle aux achats pour 300 000 t d’orge fourragère, alors que les USA ont vendu vendredi 245 872 t de maïs au Mexique.

La réunion de l’Opep de la semaine dernière s’est conclue par un accord de nouvelle réduction des quotas de production négociés en outre également avec la Russie. En conséquence, les cours de l’or noir progressent en ce début de semaine, pour s’afficher à 59 usd/baril sur New York ce lundi matin.

Marché mer Noire

La semaine dernière, le Conseil des ministres de l'Ukraine a adopté un décret "sur la mise en œuvre d'un projet concernant l'admission de locomotives privées sur certaines directions des chemins de fer d’Etat". En fait, cela permettra de créer une alternative à la société d’état Ukrzaliznytsia et de commencer à transporter du grain non seulement avec des wagons, mais également avec des locomotives privées.

Rappelons que, chaque saison, le nombre de plaintes concernant le transporteur d’état augmente avec des temps d'arrêt trop longs dans les gares et la hausse constante des coûts de transport. De nombreux acteurs importants du marché ukrainien (exploitations agricoles, sociétés de négoce et de logistique) ont déclaré être prêts à acheter leurs propres locomotives. Pour l’instant, en Ukraine les locomotives privées sont interdites, c’est pourquoi les opérateurs espèrent que cette décision du Conseil des ministres aidera à résoudre le problème logistique dans le pays.

LeGrincheux du 09/12/2019

Aujourd'hui : Bonne fête Pierre

LULU, lors d'un contrôle alcoolémie, a enlevé ses lunettes avant de souffler, pour diminuer la dose déjà de 2 verres....

Fil de news

L'OPEP décide de réduire sa production

9