Pré-ouverture 01/06/2020
Paris Chicago
Bléinchangé- 2 cents
Maïsinchangé+ 1 cents
Colzainchangé à + 1 €
Soja+ 6 cents
Indices 29/05/2020
€/$1,1136 $
Pétrole WTI35,49 $/b

Blé (€/t)
Sept. 20188,25+1,00
Déc. 20190,25+1,00
Mars 21192,00+0,75
Mai 21193,00+0,50
Sept. 21187,25+1,25
Maïs (€/t)
Juin 20167,00-0,50
Août 20168,75-0,50
Nov. 20165,75+0,00
Janv. 21169,00+0,25
Mars 21171,50+0,50
Colza (€/t)
Août 20369,75+0,50
Nov. 20374,25+0,25
Févr. 21375,50+0,25
Mai 21378,00+1,00
Août 21366,00+0,00
Solution azotée (€/t)
Sept. 20152,00+0,00
Nov. 20152,00+0,00
Mars 21152,00+0,00
Juin 21152,00+0,00
Sept. 21152,00+0,00

29/05/2020

Blé (€/t) : 1144 lots
LotsTypeStrikePrime
300Call Sept. 20182,009,71
300Call Sept. 20192,005,13
100Call Déc. 20189,009,70
2Call Déc. 20200,007,00
2Call Déc. 20205,005,50
50Call Déc. 20215,003,10
20Call Mars 21191,0010,50
4Call Mai 21194,0010,98
300Put Sept. 20182,003,46
8Put Sept. 20190,008,00
50Put Déc. 20175,002,83
1Put Déc. 20180,004,70
1Put Déc. 20189,009,40
5Put Mars 21189,009,00
1Put Mars 21191,0010,70
Maïs (€/t) : 50 lots
LotsTypeStrikePrime
10Call Août 20173,001,85
20Call Nov. 20175,002,64
20Put Nov. 20165,005,29
Colza (€/t) : 201 lots
LotsTypeStrikePrime
50Call Nov. 20370,0011,42
100Call Nov. 20385,005,62
1Put Nov. 20360,003,10
50Put Nov. 20370,007,17

Blé (¢/b)
Juil. 20520,7500-2,0000
Sept. 20523,5000-2,5000
Déc. 20532,2500-2,2500
Mars 21540,2500-1,2500
Mai 21542,7500-2,0000
Maïs (¢/b)
Juil. 20325,7500+1,2500
Sept. 20330,0000+0,7500
Déc. 20338,7500+0,5000
Mars 21350,2500+0,5000
Mai 21357,2500+0,2500
Soja (¢/b)
Juil. 20840,7500+6,0000
Août 20843,5000+6,0000
Sept. 20845,5000+6,5000
Nov. 20851,7500+6,5000
Janv. 21855,5000+6,7500
Tourteaux de soja ($/st)
Juil. 20283,2000+1,4000
Août 20285,0000+1,1000
Sept. 20286,7000+1,2000
Oct. 20288,4000+0,8000
Déc. 20291,8000+0,8000
Huile de soja (¢/lb)
Juil. 2027,3800+0,3100
Août 2027,5500+0,2900
Sept. 2027,7100+0,2700
Oct. 2027,8700+0,2700
Déc. 2028,2100+0,2900

01/06/2020

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2020265,00+0,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2020184,00+1,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2019159,00+0,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2019164,00+0,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2020165,00+0,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2020178,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2020370,00+0,00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2019335,00+0,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2020220,00+0,00
Analyses 01/06/2020

Marché européen

Que penser de la situation de stress hydrique que connait la France sur le potentiel de rendements, telle est la question majeure que se posent les agriculteurs, alors que le bassin mer Noire bénéficie d’un temps jugé favorable. Cela permettra probablement à la Russie d’être de nouveau un acteur majeur sur la scène internationale pour la prochaine campagne.

La géopolitique fait un retour en force également sur la scène internationale avec une nouvelle détérioration des relations entre la Chine et les USA, laissant envisager de nouvelles tensions sur le commerce international entre les deux pays.

L’euro se renforce dans ce contexte affiché à 1.1135 contre usd ce matin et le pétrole reste stable à 35.50 usd/baril sur New York.

FranceAgriMer  affiche un crop rating bon à excellent en blé à 56 %, en repli de 1 point par rapport à la semaine précédente, affichant ainsi le plus bas niveau depuis 2011. Probablement que ce crop rating va de nouveau se dégrader au regard des prévisions météorologiques de la semaine qui confirment à nouveau des températures supérieures à la moyenne. Le crop rating est laissé inchangé en orges d’hiver à 52 %, tandis que celui des orges de printemps est dégradé de 2 points à 56 %. La moisson 2020 sera un cru très précoce, puisque l’état végétatif affiche actuellement une avance de 12 jours par rapport à la moyenne de ces dernières années.

Sur la scène internationale, les USA ont vendu vendredi 132 000 t de soja à la Chine et 101 600 t de maïs à destination non communiquée.

L’huile de palme consolide autour des 2400 ringgits la tonne sur des livraisons rapprochées alors que le canola évolue très peu malgré la rétention à la vente des farmers canadiens dans un contexte de tensions également avec la Chine sur l’affaire Huawei.

Marché américain

Repli des cours du soja vendredi malgré de nouvelles ventes vers la Chine, dans un contexte de tensions entre les 2 pays sur la gestion de la crise à Hong Kong. Les craintes de voir les chinois ne pas honorer leur contrat du 15 janvier dernier refont surface, notamment en année électorale où Donald Trump pourrait être tenté par un durcissement de ses relations pour satisfaire une partie de son électorat.

En maïs, les semis sont quasiment terminés et les conditions climatiques sont favorables, incitant les fonds à encore accentuer leurs positions shorts affichées à 276 000 lots au 26 mai. Cela est assez inhabituel en cette période où, d’habitude, les fonds couvrent leurs positions par anticipation de weather market sur l’été.

En soja et en blé, les fonds sont quasiment neutres maintenant.

Ils se montraient d’ailleurs nets vendeurs vendredi pour 11 500 lots de maïs et 5 500 lots de soja. Ils  étaient nets acheteurs en blé pour 5 000 lots.

Semaine passée la production d’éthanol était de nouveau en hausse et les stocks affichés au plus bas depuis janvier.

Le blé s’affichait en hausse vendredi sur Chicago dans un contexte de baisse des estimations de récolte 2020 pour l’UE. Toutefois l’activité export américaine demeure faible et non compétitive.

Marché mer Noire

Au cours de la semaine passée, de fortes précipitations ont été enregistrées sur le bassin de la mer Noire en Roumanie, en Ukraine ainsi que dans la partie européenne de la fédération russe. Les cumuls hebdomadaires dépassent les 50 mm dans les régions dites centrales en Ukraine comme en Russie. Après un début de printemps particulièrement sec, les cumuls de pluviométrie atteignent localement des montants encore jamais observés pour un mois de mai. Peu de zones ont été épargnées. Les plaines de l’est de la Roumanie ainsi que celles de la région de Stavropol en Russie ont été les moins bien servies et ce alors même qu’elles concentraient les plus fortes pertes de potentiel par rapport à la normale. De manière générale, ces pluies vont être bénéfiques pour les PMG mais laissent craindre une pression fongique sur épis forte.

La dépression reste en place et promet encore de fortes pluies pour la semaine à venir…

Le Grincheux du 01/06/2020

Aujourd'hui : Bonne fête Justin

Oui LULU cela tombe bien qu'il fasse beau pour le barbecue, ce sera un lundi de plat de cotes.

Fil de news

Détérioration des relations Chine / USA

9