Pré-ouverture 15/11/2019
Paris Chicago
Bléinchangéinchangé
Maïsinchangéinchangé
Colzainchangé
Sojainchangé
Indices 15/11/2019
€/$1.1034 $
Pétrole WTI57.72 $/b

Blé (€/t)
Dec 19177.25-0.25
Mar 20178.75-0.50
May 20180.25-0.50
Sep 20178.75-0.25
Dec 20182.25+0.00
Maïs (€/t)
Jan 20164.25+0.25
Mar 20168.00+0.00
Jun 20172.50-0.25
Aug 20175.50-0.25
Nov 20171.00-0.50
Colza (€/t)
Feb 20389.25+0.00
May 20386.50-0.50
Aug 20374.50+0.00
Nov 20378.00+0.50
Feb 21377.75+0.50
Solution azotée (€/t)
Mar 20177.50+0.00
Jun 20177.50+0.00
Sep 20177.50+0.00
Nov 20177.50+0.00
Mar 21177.50+0.00

11/15/2019

Blé (€/t) : 2138 lots
LotsTypeStrikePrime
500Call May 201815.01
4Call May 201825.00
4Call May 201835.50
360Call May 201902.11
200Call Sep 201806.47
110Put Mar 201783.90
10Put Mar 201794.30
50Put Mar 201805.00
500Put May 201712.04
400Put Sep 201723.99
Maïs (€/t) : 0 lots
LotsTypeStrikePrime
Colza (€/t) : 2 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Feb 20367.521.97
1Put Nov 20377.510.57

Blé (¢/b)
Dec 19502.7500-5.0000
Mar 20506.0000-5.0000
May 20510.7500-5.7500
Jul 20514.5000-5.2500
Sep 20522.0000-5.0000
Maïs (¢/b)
Dec 19371.2500-5.0000
Mar 20380.7500-4.2500
May 20386.5000-4.5000
Jul 20392.5000-4.7500
Sep 20391.0000-3.2500
Soja (¢/b)
Jan 20918.2500+1.2500
Mar 20930.7500+1.2500
May 20942.2500+1.0000
Jul 20952.5000+1.2500
Aug 20955.7500+2.0000
Tourteaux de soja ($/st)
Dec 19307.1000+3.9000
Jan 20309.2000+3.7000
Mar 20312.1000+3.5000
May 20314.8000+3.5000
Jul 20317.5000+3.5000
Huile de soja (¢/lb)
Dec 1930.4300-0.3500
Jan 2030.6000-0.3600
Mar 2030.8700-0.3700
May 2031.1800-0.3700
Jul 2031.4900-0.3600

11/15/2019

Physique (€/t)
Blé dur rendu Port la Nouvelle - Base Juillet 2019250.00+0.00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2019174.50+0.00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2019158.00+1.00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2019165.00+0.00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2019159.00+0.00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2019160.00+0.00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2019396.00+0.00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2019335.00+0.00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2019195.00+0.00
Analyses 15/11/2019

Marché européen

Léger effritement hier sur le blé dans un contexte de déception face à l’appel d’offres de l’Egypte qui n’a retenu que des origines mer Noire. Ce sont ainsi 465 000 t de blé qui ont été achetées sur les prix suivants :

  • 120 000 t de blé ukrainien à 232.35 usd caf
  • 345 000 t de blé russe sur des prix compris entre 231.98 et 232.34 usd caf

Les origines France étaient pénalisées par le différentiel de fret entre la mer Noire et la façade Atlantique.

D’un point de vue climatique, les pluies sur la façade ouest de la France continuent de pénaliser les chantiers de récolte, et donc d’hypothéquer les derniers semis de blé d’hiver. C’est en Angleterre où la situation est la plus tendue, avec seulement de 40 à 45 % des surfaces de blé d’hiver emblavées à ce jour.

Sur la scène internationale, outre l’achat de l’Egypte, on note une vente de 129 000 t de soja US vers la Chine et un appel d’offres de l’Arabie saoudite en orges fourragères pour livraison février/mars.

Selon la bourse de Buenos Aires, la production de blé en Argentine serait de seulement 18.5 millions de tonnes cette année, ce qui correspond aux chiffres d’Agritel. Rappelons que l’USDA restait affichée à 20 millions de tonnes lors de son rapport de vendredi dernier. Nous anticipons d’autre part une remise en place de taxes à l’export pour le printemps prochain, conséquence du récent changement politique en Argentine.

Les cours du colza poursuivent leur consolidation, à l’image de l’huile de palme, alors que le canola bénéficie d’une vague de froid sur le Canada.

Marché américain

Peu d’évolution sur Chicago hier, les opérateurs étant toujours suspendus aux négociations commerciales entre les USA et la Chine.

Seules, à ce jour, les taxes à l’importation sur le poulet américain ont été levées, dans un contexte de crise porcine, conduisant à une flambée des cours de la viande en Chine.

Les chantiers de récolte de maïs et de soja se sont poursuivis cette semaine dans des conditions favorables, limitant ainsi le risque de pertes sur surfaces non récoltées.

Les fonds se montraient nets acheteurs hier pour 2 000 lots de maïs et 3 000 lots de soja. Ils étaient nets vendeurs pour 3 000 lots de blé.

Le maïs trouvait quant à lui un peu de soutien dans la baisse des stocks d’éthanol, qui devront de ce fait être reconstitués.

Marché mer Noire

En Russie, selon des analystes locaux, l’état des cultures d’hiver est jugé bon ou satisfaisant. Les températures chaudes d'octobre et début novembre, qui ont dépassé la norme dans les principales régions productrices de céréales, ont contribué au développement des cultures. Ce temps chaud peut toutefois devenir problématique si la neige ne tombe pas avant le début de l'hiver qui pourrait débuter brutalement avec une baisse de la température jusqu'à -10 degrés. A noter également que dans certaines régions du sud du pays le déficit hydrique commence à se faire sentir.

Jusqu'à présent, les météorologues russes s'attendent à un hiver plutôt doux.Le fait que la surface semée par les cultures d’hiver soit en croissance indique un réel réchauffement climatique dans le pays.


Nos dernières prévisions de la production en Russie et en Ukraine sont dans notre dernier rapport mensuel Black Sea Highlight sorti hier.

LeGrincheux du 15/11/2019

Aujourd'hui : Bonne fête Albert

LULU, tu n'as peut être pas inventé la poudre, mais tu ne devais pas être loin quand ça a pété !!!

Fil de news

L'Egypte achète du blé russe et ukrainien

9