Pré-ouverture 21/07/2017
Paris Chicago
Blé- 1 €/tinchangé
Maïs- 1 €/t- 2 cents
Colza- 1 €/t
Soja- 4 cents
Indices 21/07/2017
€/$1,1642 $
Pétrole WTI45,77 $/b

Blé (€/t)
Sept. 17170,50+0,25
Déc. 17176,75+0,00
Mars 18181,25+0,25
Mai 18184,00+0,25
Sept. 18182,25+1,00
Maïs (€/t)
Août 17165,25-0,75
Nov. 17167,75-0,75
Janv. 18171,25-0,25
Mars 18173,75+0,00
Juin 18176,50+0,00
Colza (€/t)
Août 17365,25-1,75
Nov. 17368,50-1,25
Févr. 18370,75-0,75
Mai 18373,00+0,00
Août 18355,50+0,25
Solution azotée (€/t)
Sept. 17136,50+0,00
Nov. 17137,00+0,00
Mars 18145,50+0,00
Juin 18143,00+0,00
Sept. 18144,50+0,00

21/07/2017

Blé (€/t) : 703 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Sept. 171722,50
1Call Déc. 171776,20
100Call Déc. 171786,00
1Call Déc. 171804,99
3Call Déc. 171833,96
50Call Déc. 171941,81
25Call Déc. 172001,25
60Call Mars 181828,43
50Call Mars 182003,41
6Call Mai 1817912,38
51Call Mai 181859,50
50Call Mai 182004,70
4Call Sept. 1818211,70
50Call Déc. 182007,90
1Put Déc. 171776,10
50Put Déc. 171787,06
50Put Mars 181755,78
50Put Mai 181755,73
50Put Sept. 181758,09
50Put Déc. 1818010,21
Maïs (€/t) : 0 lots
LotsTypeStrikePrime
Colza (€/t) : 47 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Nov. 173758,10
2Call Févr. 18372,513,50
20Call Févr. 183906,90
3Call Mai 18372,516,90
20Call Mai 18387,510,50
1Call Mai 184204,05

Blé EU (€/t)
Sept. 17167,2500-0,7500
Déc. 17172,2500-1,0000
Mars 18176,7500+0,7500
Mai 18179,2500+0,7500
Sept. 18178,2500+0,2500
Blé (¢/b)
Sept. 17499,2500-4,5000
Déc. 17522,5000-5,0000
Mars 18543,0000-4,7500
Mai 18553,0000-5,2500
Juil. 18558,0000-6,2500
Maïs (¢/b)
Sept. 17379,7500-11,0000
Déc. 17393,5000-11,0000
Mars 18404,5000-10,5000
Mai 18409,5000-10,5000
Juil. 18414,2500-9,7500
Soja (¢/b)
Août 171009,0000-4,7500
Sept. 171014,2500-4,5000
Nov. 171022,2500-5,2500
Janv. 181030,7500-5,0000
Mars 181033,5000-3,7500
Tourteaux de soja ($/st)
Août 17329,7000-1,4000
Sept. 17331,7000-1,4000
Oct. 17333,6000-1,5000
Déc. 17336,8000-1,8000
Janv. 18338,7000-1,7000
Huile de soja (¢/lb)
Août 1733,8000-0,1600
Sept. 1733,9300-0,1500
Oct. 1734,0400-0,1600
Déc. 1734,2700-0,1500
Janv. 1834,4200-0,1600

21/07/2017

Physique (€/t)
Blé dur Rendu Port la Nouvelle Spot - Base Juillet 2017255,00+0,00
Blé Rendu Rouen - Base Juillet 2017164,00-1,00
Maïs Fob Bordeaux Spot - Base Juillet 2016157,00-2,00
Maïs Fob Rhin Spot - Base Juillet 2016166,00-1,00
Orge mouture Rendu Rouen - Base Juillet 2017144,00-1,00
Orge brassicole Fob Creil Spot - Base Juillet 2017192,00+0,00
Colza Fob Moselle Spot - Flat - Récolte 2017367,00+0,00
Tournesol Rendu St Nazaire Spot - Flat - Récolte 2016350,00+0,00
Pois Fourragers Fob Creil Spot - Base Août 2017212,00-5,00
Analyses 21/07/2017

Marché européen

L'euro revient sur ses plus hauts niveaux depuis août 2015 face au dollar. Le mouvement de hausse déjà en place s'est accéléré à la suite du discours de Mario Draghi. Le Directeur de la BCE a en effet cherché à rassurer les marchés financiers en mettant toujours en avant une volonté de ne pas modifier la politique monétaire actuelle pour le moment. Le mouvement de hausse de l'euro conduit assez naturellement à un nouvel ajustement des prix des matières premières à la baisse. Les prix du blé européen accusaient par conséquent un repli hier sachant toutefois que le contrat du CME enregistrait hier un moindre repli par rapport au blé sur Euronext. 

Face à l'avancée des récoltes en Europe, les opérateurs intègrent avec intérêt les derniers chiffres à l'export. Les derniers chiffres hebdomadaires communiqués par la Comission européenne montrent un volume cumulé de 460.378 t depuis le 1er juillet, sur ce volume plus de 50 % sont attribués à la France. Dans le même temps, les exportations européennes d'orge progressent sachant qu'actuellement l'attention des exportateurs se tourne vers l'Arabie Saoudite. Ce pays a en effet lancé hier un appel d'offres pour l'achat de 1.5 Mt d'orges fourragères pour des livraisons programmées entre septembre et octobre.

Sur le plan des importations, les volumes de maïs progressent toujours. Sur la scène internationale, les disponibilités sud-américaines demeurent toujours importantes d'autant que l'Argentine révise à la hausse son estimation de production. Le ministère argentin de l'Agriculture intègre ainsi la hausse des surfaces de production et les rendements.

Marché américain

L'évolution des prévisions météorologiques est toujours le facteur qui anime le marché de Chicago pour les cultures de soja et de maïs. L'absence de pluies focalise ainsi l'attention face à des températures chaudes, laissant ainsi supposer une nouvelle dégradation des "ratings" par l'USDA . Les conditions des cultures de printemps sont également inquiétantes au Canada, à l'image de l'état du Saskatchewan où de nombreuses zones sont toujours très sèches avec des températures élevées et l'absence de pluie qui sont confirmées.

L'échéance Décembre en blé a également enregistré un rebond hier à Chicago après le test du niveau de 5.2 $/b en cours de séance. Les bons chiffres des ventes hebdomadaires à l'export ont apporté un élément de soutien aux prix, sachant néanmoins que ces derniers connaissent depuis le début juillet un mouvement de détente.

Marché mer Noire

Des précipitations significatives sont attendues sur l’ensemble de la zone mer Noire à horizon 7 jours. Les modèles montrent que les producteurs ont encore devant eux 2-3 journées chaudes pour avancer au mieux dans les moissons avant l’arrivée d’épisodes orageux au cours du week-end qui persisteront jusqu’au milieu de la semaine prochaine. L’ensemble de la zone devrait ainsi recevoir une vingtaine/trentaine de millimètres au minimum sachant que des cumuls allant jusqu’à 75 mm pourraient être observés dans la portion nord-ouest de l’Ukraine.

Certes ces pluies provoqueront un ralentissement des coupes mais elles tomberaient à point nommé pour donner un peu de répit aux cultures tardives telles que les maïs, tournesol ou autre soja qui sont en proie à un déficit hydrique croissant alors que les températures flirtent souvent en ce moment avec les 30°C en journée.

Le grincheux du 21/07/2017

Aujourd'hui : Bonne fête Victor

Bonne fête nationale à nos voisins et amis belges, une fois !  A chacun son tour...

Fil de news

Confirmation de la fermeté de l'euro face au dollar.