Pré-ouverture 20/10/2017
Paris Chicago
Bléinchangéinchangé
Maïsinchangé- 1 cents
Colzainchangé
Soja+ 1 cents
Indices 20/10/2017
€/$1,1818 $
Pétrole WTI51,47 $/b

Blé (€/t)
Déc. 17161,25-0,25
Mars 18167,00-0,25
Mai 18170,75-0,25
Sept. 18173,50+0,00
Déc. 18176,50+0,00
Maïs (€/t)
Nov. 17145,25-1,00
Janv. 18154,75-0,75
Mars 18159,50-0,50
Juin 18163,25+0,00
Août 18166,75-0,50
Colza (€/t)
Nov. 17366,75+0,25
Févr. 18371,25+0,00
Mai 18374,00+0,00
Août 18360,25+0,00
Nov. 18364,50+0,25
Solution azotée (€/t)
Mars 18162,50+0,00
Juin 18155,50+4,00
Sept. 18150,50+1,00
Nov. 18150,00+0,00
Mars 19163,00+4,00

20/10/2017

Blé (€/t) : 989 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Mars 181665,86
1Call Mars 181675,34
340Call Mars 181752,52
6Call Mai 181716,50 - 6,70
200Call Mai 181803,41
1Call Sept. 181844,92
260Put Mars 181602,46
80Put Mars 181612,76
100Put Mars 181675,34
Maïs (€/t) : 27 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Mars 181605,10
21Call Juin 181636,60
4Call Juin 181655,70
1Put Mars 181658,43
Colza (€/t) : 68 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Févr. 1836015,00
25Call Mai 18377,59,83
20Call Mai 18397,54,40
20Put Mai 18357,54,58
2Put Août 1836515,30

Blé EU (€/t)
Déc. 17158,0000+0,0000
Mars 18166,2500+1,2500
Mai 18165,2500+1,2500
Sept. 18165,2500+1,5000
Déc. 18169,2500+1,5000
Blé (¢/b)
Déc. 17426,0000-6,7500
Mars 18444,5000-6,2500
Mai 18458,7500-6,0000
Juil. 18472,5000-5,7500
Sept. 18488,0000-5,7500
Maïs (¢/b)
Déc. 17344,5000-4,7500
Mars 18358,5000-4,2500
Mai 18367,2500-4,0000
Juil. 18374,7500-3,5000
Sept. 18381,7500-3,2500
Soja (¢/b)
Nov. 17978,7500-8,2500
Janv. 18989,2500-8,5000
Mars 18999,2500-8,2500
Mai 181008,5000-8,5000
Juil. 181016,7500-7,7500
Tourteaux de soja ($/st)
Déc. 17317,1000-4,6000
Janv. 18319,3000-4,7000
Mars 18322,3000-4,8000
Mai 18325,0000-4,9000
Juil. 18327,4000-4,6000
Huile de soja (¢/lb)
Déc. 1734,1600+0,3300
Janv. 1834,3100+0,3300
Mars 1834,5300+0,3100
Mai 1834,7600+0,2800
Juil. 1834,9200+0,2700

20/10/2017

Physique (€/t)
Blé dur rendu Port la Nouvelle - Base Juillet 2017225,00+0,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2017156,00+0,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2017139,00-3,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2017151,00+1,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2017151,00+0,00
Orge brasserie de printemps FOB Creil - Base Juillet 2017198,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2017367,00+2,00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2017320,00+0,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2017195,00+0,00
Analyses 20/10/2017

Marché européen

Marchés toujours aussi calmes, les prix actuels étant suffisamment bas pour ne pas garder de potentiel de baisse significative, sauf renforcement de l’euro, et le potentiel de hausse encore absent à ce stade, en l’absence d’adversité climatique.

L’Egypte met d’ailleurs de nouveau à profit ce contexte pour acheter 230 000 tonnes de blé origines russes, sans surprise, sur des niveaux de prix proches de 199 usd/fob, auxquels il convient de rajouter environ 15 usd de fret pour donner un prix rendu compris entre 213.35 usd et 214.65 usd.

En Ukraine, on constate une dégradation du contexte géopolitique, et les équipes d’Agritel Kiev demeurent à disposition de la filière pour vous renseigner et vous accompagner. Le gouvernement ukrainien estime les exportations de blé pour la campagne actuelle à 16.5 millions de tonnes, à comparer avec 17.4 millions l’an passé.

Sur la scène internationale, on enregistre la vente de 384 000 t de soja origine USA vers la Chine. Bruxelles affiche de très faibles exportations en blé cette semaine à seulement 119 000 t portant le total depuis le début de la campagne à 5.67 millions de tonnes, à comparer à 8.17 millions l’an passé. Les importations de maïs s’affichent à 341 000 t soit 4.28 millions de tonnes depuis le début de la campagne, à comparer à 2.42 millions l’an passé à date. Les exportations d’orges demeurent toutefois légèrement supérieures à l’an passé, affichées à ce jour à 1.53 millions contre 1.47 l’an passé à date.

Selon le gouvernement argentin la sole 2017 de maïs pourrait croitre de +5.2 % par rapport à l’an passé au détriment du soja dont la sole déclinerait de 7 %.

Selon Sovecon, dont le directeur interviendra au Paris Grain Day, les 25 et 26 janvier prochain, les exportations de blé origines russes pourraient atteindre cette année 33.9 millions de tonnes, conséquence d’une optimisation de la logistique.

Les cours du colza demeurent stables, soutenus par une bonne demande en soja outre-Atlantique, mais contrarié par les importations de biodiesel.

Marché américain

Bonne tenue du blé hier sur Chicago à la faveur de chiffres exports hebdomadaires soutenus affichés à 615 000 t, au-delà des attentes des opérateurs. Les exports de soja étaient quant à eux un peu décevants, mais soutenus en tourteaux et en huile.

Les fonds se montraient nets acheteurs hier pour 1 000 lots de maïs, 4 500 lots de soja et 2 500 lots de blé.

Selon informa, les intentions de semis pour la récolte 2018 en soja, en maïs et en blé ne devraient que très peu varier par rapport à cette année. La structure de prix actuelle inciterait cependant les farmers à légèrement privilégier le soja au détriment du maïs, si les prix au printemps prochain demeuraient dans cette configuration.

Marché mer Noire

La récolte 2017 sera marquée par une qualité relativement hétérogène sur la zone mer Noire. Selon SGS Ukraine lors du forum Agro-logistique « Dniepr-Danube-mer Noire » en Moldavie, la Russie et la Bulgarie se partageraient les meilleurs niveaux de protéines moyens du bassin. En effet, la Russie aurait 12,4 % de protéines en moyenne et 12,45 % seraient attribués pour les blés bulgares. En Roumanie, ce taux atteindrait 12 % dans un contexte où l’augmentation des rendements influence ce paramètre à la baisse d'année en année. Du côté de l’Ukraine, seulement 11,3 % de protéines seraient enregistrées.

Au global, si il y a davantage de blé fourrager en Ukraine que l’an dernier, ce n’est pas le cas pour la Russie ou le Kazakhstan qui concentrent plus de blé de grade 3 aux dépens des grades 4 et 5 selon la classification dans ces pays. Ceci peut expliquer la bonne tenue des prix du blé fourrager dans la zone. En effet, seulement 7 $/t en CPT port séparent le prix du blé 12,5 % du blé fourrager en Ukraine.

Le grincheux du 20/10/2017

Aujourd'hui : Bonne fête Adeline

Tupperware prend l'eau et ferme son usine française. Sa plastique n'est plus ce que c'était....

LULU ta plastique à toi c'est du béton....

Fil de news

L'Egypte achète 230 000 t de blé russe