Pré-ouverture 8/17/2018
Paris Chicago
Bléinchangé à - 1 €- 4 cents
Maïsinchangé à - 1 €- 2 cents
Colzainchangé
Soja- 5 cents
Indices 17/08/2018
€/$1.1391 $
Pétrole WTI65.91 $/b

Blé (€/t)
Sep 18211.50+3.50
Dec 18214.75+4.50
Mar 19215.75+4.25
May 19216.50+4.50
Sep 19197.00+2.25
Maïs (€/t)
Nov 18190.00+1.50
Jan 19191.25+0.75
Mar 19195.00+1.00
Jun 19198.00+1.00
Aug 19202.25+2.25
Colza (€/t)
Nov 18383.75+0.75
Feb 19382.25+1.00
May 19382.50+1.50
Aug 19366.75+1.00
Nov 19370.50+1.00
Solution azotée (€/t)
Nov 18152.00+0.00
Mar 19162.00+10.00
Jun 19162.00+0.00
Sep 19141.00+0.00
Nov 19141.00+0.00

8/17/2018

Blé (€/t) : 4702 lots
LotsTypeStrikePrime
2Call Dec 1817737.93
231Call Dec 1820018.00 - 18.50
54Call Dec 1821011.40
2Call Dec 1821411.22
283Call Dec 182158.50 - 11.80
40Call Dec 182206.00 - 7.00
62Call Dec 182305.00
430Call Dec 182402.00
3Call Mar 1921113.00
2Call Mar 1921315.00
3Call Mar 1921613.70
2Call Mar 192505.00
4Call May 1921114.60
222Call May 1922014.00
200Call Dec 192159.50
1600Put Dec 181620.10
456Put Dec 181630.10
500Put Dec 181640.10
200Put Dec 182003.44
6Put Sep 1919614.20
200Put Dec 191754.20
200Put Dec 1919514.50
Maïs (€/t) : 0 lots
LotsTypeStrikePrime
Colza (€/t) : 4 lots
LotsTypeStrikePrime
4Call May 19382.512.80

Blé EU (€/t)
Blé (¢/b)
Sep 18560.5000+17.7500
Dec 18579.7500+17.2500
Mar 19601.5000+16.7500
May 19611.0000+15.0000
Jul 19596.7500+8.5000
Maïs (¢/b)
Sep 18364.2500-0.7500
Dec 18378.7500-0.7500
Mar 19390.7500-0.5000
May 19397.7500-0.7500
Jul 19403.5000-0.5000
Soja (¢/b)
Sep 18881.5000+1.0000
Nov 18892.7500+0.7500
Jan 19905.0000+0.7500
Mar 19915.5000+0.5000
May 19926.0000-0.2500
Tourteaux de soja ($/st)
Sep 18330.1000-3.3000
Oct 18330.7000-3.3000
Dec 18332.4000-3.1000
Jan 19332.0000-2.9000
Mar 19329.1000-2.5000
Huile de soja (¢/lb)
Sep 1828.2300+0.1600
Oct 1828.3600+0.1500
Dec 1828.5600+0.1700
Jan 1928.8000+0.1500
Mar 1929.1000+0.1400

8/17/2018

Physique (€/t)
Blé dur rendu Port la Nouvelle - Base Juillet 2018235.00+0.00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2018209.00+3.00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2018181.00+3.00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2018188.00+3.00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2018209.00+2.50
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2018247.00+1.00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2018380.00+3.00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2018328.00+3.00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2018225.00+5.00

Événements

Analyses 17/08/2018

Marché européen

Belle progression des cours tant sur Euronext que sur Chicago hier, dans un contexte où les opérateurs intègrent de nouvelles discussions entre la Chine et les USA d’un côté, et des fondamentaux qui pourraient s’avérer tendus avec la baisse de la production de céréales chez les principaux pays exportateurs pour la campagne en cours.

Sur les marchés européens, les cours trouvent également du soutien dans le repli de l’euro face au dollar, permettant de trouver de la compétitivité sur la scène internationale pour nos origines. La baisse des disponibilités en Europe s’accompagne d’une qualité excellente en blé, notamment pour la France, permettant d’aller challenger les origines russes à l’international.

Sur la scène internationale, les USA ont vendu un peu plus de 154 000 t de soja au Mexique et 200 000 t de blé de qualité hard à l’Irak. La Jordanie reste aux achats en blé.

D’un point de vue chartiste, on notera le rebond des cours du blé sur Euronext échéance Décembre sur la zone support des 205/206 €/t incitant les acheteurs à se repositionner sur ces niveaux. D’un point de vue climatique le manque de précipitations et le retour d’un temps chaud et sec attendu en Europe semaine prochaine commence à susciter des inquiétudes sur les semis à venir, notamment sur les plus précoces, à savoir sur les colzas. Ces derniers trouvent d’ailleurs également du soutien dans la fermeté des cours du soja et du canola.

Les cours du maïs sur Euronext affichaient également de la fermeté, alors que le manque de précipitations en France sera très préjudiciable pour la production à venir. A l’inverse, un temps quasi idéal pour cette culture en Ukraine laisse envisager une production proche des 29 millions de tonnes pour ce pays.

Marché américain

Nette progression des cours du soja hier, dans un conteste de retour à la table des négociations entre la Chine et les USA. La Chine ne pourra se passer des origines américaines ayant besoin d’importer autour de 100 millions de tonnes annuellement, soit environ 60 % des disponibilités à l’international. Le continent sud-américain ne pourra à lui seul répondre à ces besoins, sauf à devoir importer alors des USA.

Les fonds se montraient actifs hier en achetant 14 000 lots de maïs, 20 000 lots de soja et 4 000 lots de blé.

Le blé progressait également hier à la faveur d’une bonne activité à l’export hebdomadaire aux USA et dans un contexte de moindres disponibilités à venir dans les mois prochains.

A noter la fermeté des cours sur Chicago, ce malgré la hausse du dollar qui pénalise la compétitivité des origines américaines. Cela illustre la tension sur les marchés, avec notamment en blé des exports origine mer Noire soutenus, laissant envisager des stocks tendus en fin de campagne sur cette région, soumise à une nette réduction de sa production cette année par rapport à l’an passé.

Marché mer Noire

Le centre russe d'évaluation de la qualité des grains poursuit ses analyses en blé et montre au fur et à mesure que les résultats sont publiés une réduction progressive de la part de la qualité meunière dans la récolte totale. Cette situation est assez singulière dans la mesure où une année de rendements moyens est généralement synonyme de bonne qualité. Il s’avère en effet que la qualité obtenue cette année sera inférieure à celle de l’an passé, malgré un rendement en réduction de 20 %. A ce jour, la proportion de blé présentant un taux de protéines à plus de 12 % avec un taux de gluten supérieur à 23 % et un temps de chute d’Hagberd supérieur à 150s est évaluée à moins de 20 % contre près de 22 % l’an passé à pareille époque.

Une dégradation plus significative par cet institut de la qualité russe est attendue lorsque les nouvelles analyses de blé provenant du district central et de celui de la Volga seront publiées. En effet, la qualité dans ces contrées est quelque peu décevante par rapport à l’an passé.

LeGrincheux du 17/08/2018

Aujourd'hui : Bonne fête Hyacinthe

Non LULU, ce n'est pas le pont du 15 août qui s'est écroulé.........

Fil de news

Le dollar poursuit son rebond face à l'ensemble des devises

9