Pré-ouverture 25/09/2020
Paris Chicago
Bléinchangé- 2 cents
Maïsinchangé- 1 cents
Colzainchangé à + 1 €
Soja+ 1 cents
Indices 24/09/2020
€/$1,1645 $
Pétrole WTI40,31 $/b

Blé (€/t)
Déc. 20192,25+0,25
Mars 21192,25+0,25
Mai 21192,25-0,25
Sept. 21184,75-0,50
Déc. 21187,50-0,50
Maïs (€/t)
Nov. 20172,00-0,50
Janv. 21172,75-0,25
Mars 21174,25-0,75
Juin 21176,00-0,75
Août 21178,25-1,75
Colza (€/t)
Nov. 20380,75+5,25
Févr. 21382,50+5,75
Mai 21383,00+4,75
Août 21375,00+4,25
Nov. 21377,00+3,00
Solution azotée (€/t)
Nov. 20157,00+0,00
Mars 21157,00+0,00
Juin 21157,00+0,00
Sept. 21157,00+0,00
Nov. 21157,00+0,00

24/09/2020

Blé (€/t) : 3167 lots
LotsTypeStrike
1Call Déc. 20184,00
253Call Déc. 20185,00
2Call Déc. 20189,00
100Call Déc. 20191,00
1Call Déc. 20193,00
250Call Déc. 20195,00
100Call Déc. 20200,00
100Call Déc. 20201,00
100Call Déc. 20210,00
500Call Mars 21190,00
200Call Mars 21198,00
50Call Mars 21200,00
20Call Mai 21190,00
100Call Sept. 21185,00
350Call Déc. 21205,00
40Put Déc. 20171,00
25Put Déc. 20175,00
50Put Déc. 20176,00
2Put Déc. 20181,00
250Put Déc. 20185,00
3Put Déc. 20187,00
20Put Déc. 20189,00
300Put Mars 21194,00
350Put Déc. 21185,00
Maïs (€/t) : 1020 lots
LotsTypeStrike
500Call Nov. 20182,00
500Put Nov. 20167,00
20Put Mars 21173,00
Colza (€/t) : 893 lots
LotsTypeStrike
2Call Nov. 20360,00
25Call Nov. 20390,00
20Call Févr. 21380,00
50Call Févr. 21385,00
50Call Févr. 21390,00
270Call Févr. 21400,00
150Put Nov. 20380,00
1Put Nov. 20390,00
50Put Févr. 21375,00
200Put Févr. 21385,00
75Put Mai 21377,50

Blé (¢/b)
Déc. 20549,7500-2,5000
Mars 21557,0000-2,7500
Mai 21562,0000-3,0000
Juil. 21561,0000-3,0000
Sept. 21566,2500-3,2500
Maïs (¢/b)
Déc. 20363,5000+2,7500
Mars 21372,2500+2,2500
Mai 21377,7500+2,0000
Juil. 21381,5000+1,5000
Sept. 21377,7500+1,0000
Soja (¢/b)
Nov. 201000,0000+3,0000
Janv. 211003,2500+3,2500
Mars 21997,2500+4,0000
Mai 21994,7500+3,7500
Juil. 21997,0000+3,7500
Tourteaux de soja ($/st)
Oct. 20333,8000+2,5000
Déc. 20336,5000+2,2000
Janv. 21335,4000+1,5000
Mars 21331,7000+1,0000
Mai 21327,7000+0,5000
Huile de soja (¢/lb)
Oct. 2032,3600+0,3400
Déc. 2032,4100+0,2600
Janv. 2132,5100+0,2300
Mars 2132,6000+0,2200
Mai 2132,6900+0,2000

25/09/2020

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2020255,00+0,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2020191,00-2,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2020169,00-1,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2020173,00-1,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2020172,00-1,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2020180,00+2,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2020385,00-6,00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2020395,00-5,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2020230,00-2,00
Analyses 25/09/2020

Marché européen

Net repli tous produits hier dans un contexte de craintes majeures d’une accentuation des cas de covid dans le monde. Ce sont les oléagineux qui affichaient la plus mauvaise performance, avec notamment le colza qui cédait jusque 6 €/t sur les échéances rapprochées d’Euronext.

Le marché pourrait reprendre quelque peu son souffle en cette fin de semaine, à l’image du pétrole qui repasse au dessus du seuil des 40 usd/baril sur New York. L’euro cherche quelque peu à se stabiliser également, affiché à 1.160 contre usd ce vendredi matin.

Sur la scène internationale, le Japon achetait un peu plus de 86 000 t de blé meunier origines USA et Canada. Après 14 jours d’affilée d’achats quotidiens de soja origines USA par la Chine, on ne notait pas de transactions hier.

En Argentine, des pluies tant attendues ont fait leur apparition, permettant de soulager quelque peu le stress hydrique sur les parcelles de blé dont la récolte est attendue en décembre autour de 17.5 millions de tonnes par la bourse de Buenos Aires contre 18.8 millions l’an passé. Les semis de maïs sont réalisés à hauteur de 11 % avec une récolte attendue autour des 47 millions de tonnes.

L’IGC dans son rapport mensuel laissait inchangée son estimation de production de blé au niveau mondial à 763 millions de tonnes mais révisait à la baisse de - 6 millions de tonnes celle de maïs à 1.16 milliard de tonnes.

Après une semaine de repli, la plus importante en 7 mois, l’huile de palme rebondit légèrement ce matin sur Kuala Lumpur. Les cours du colza subissent la pression également du repli des cours du biodiesel dans un contexte de baisse de la demande.

Les pluies sur l’ouest de l’Europe, même si elles demeurent disparates, viennent néanmoins soulager quelque peu le stress hydrique. Les chantiers de récolte de maïs se poursuivent en France avec de nombreuses déceptions en termes de rendements.

Marché américain

Très net repli des cours du soja hier, dans un contexte de pression récolte à laquelle s’ajoutent les craintes d’un ralentissement de la demande, notamment par la Chine

 D’ailleurs pour la première fois en 14 jours, l’USDA ne rapportait pas hier de ventes de soja vers cette destination.

Les ventes à l’export cette semaine demeuraient toutefois sur le haut de la fourchette en maïs et en soja, respectivement à 2.139 millions de tonnes et 3.195 millions. En blé par contre les exports étaient décevants à seulement 351 244 tonnes.

Les chantiers de récolte se poursuivent aux USA tant en maïs qu’en soja, avec des rendements toutefois globalement satisfaisants.

Les fonds se montraient nets vendeurs hier pour 17 500 lots et en soja pour 13 500 lots. En blé, ils étaient nets acheteurs pour 1 500 lots.

Les semis de blé d’hiver se poursuivent avec 34.6 % des surfaces dans l’Etat du Kansas jugées en déficit hydrique, à comparer à 29.6 % semaine passée.

Marché mer Noire

Hier, les prix du blé mer Noire que ce soit en base CPT ou FOB ont observé un léger repli après un mois et demi de hausse ininterrompue. Depuis le 15 août, les prix du blé en base FOB Novorossisk ont progressé de 200 USD/t jusqu’à 238 USD/t avant le repli d’hier.

Qu’ils soient libellés en grivna sur le marché domestique ukrainien ou en rouble sur le marché domestique russe, les prix du blé s’affichent sur des niveaux records. Dans ce contexte, les producteurs reviennent progressivement à la vente. En effet, beaucoup de producteurs craignent de voir le scénario observé en tournesol d’une baisse de -10 % des prix à l’échelle de la semaine se répliquer en blé.

Le Grincheux du 25/09/2020

Aujourd'hui : Bonne fête Hermann

La fermeture des cafés à Marseille, tout un pastis.......

Fil de news

Les marchés dans le doute.........

9