Pré-ouverture 26/01/2022
Paris Chicago
Blé- 1 €/t à - 2 €/t- 7 cents
Maïs- 1 à - 2 €/t- 3 cents
Colza- 1 à - 2 €/t
Soja- 7 cents
Indices 25/01/2022
€/$1,1268 $
Pétrole WTI85,60 $/b

Blé (€/t)
Mars 22290,75-6,50
Mai 22287,75-6,25
Sept. 22261,75-4,25
Déc. 22262,25-4,25
Mars 23261,75-4,00
Maïs (€/t)
Mars 22257,75-5,00
Juin 22258,50-5,00
Août 22261,50-5,00
Nov. 22232,25-4,50
Mars 23230,00+1,25
Colza (€/t)
Févr. 22715,25+1,00
Mai 22672,75-1,75
Août 22600,75-1,50
Nov. 22599,00-2,25
Févr. 23595,50+6,00

25/01/2022

Blé (€/t) : 23733 lots
LotsTypeStrike
50Call Mars 22230,00
10Call Mars 22270,00
150Call Mars 22285,00
675Call Mars 22290,00
800Call Mars 22295,00
575Call Mars 22300,00
1400Call Mars 22305,00
500Call Mars 22310,00
400Call Mai 22280,00
91Call Mai 22285,00
1900Call Mai 22295,00
620Call Mai 22300,00
150Call Mai 22330,00
20Call Sept. 22270,00
10Call Sept. 22275,00
20Call Sept. 22280,00
1Call Déc. 22245,00
2285Call Déc. 22260,00
58Call Déc. 22270,00
6250Call Déc. 22290,00
58Call Déc. 22300,00
50Call Mars 23275,00
1000Put Mars 22245,00
400Put Mars 22250,00
400Put Mars 22260,00
100Put Mars 22264,00
80Put Mars 22265,00
457Put Mars 22270,00
75Put Mars 22275,00
700Put Mars 22280,00
100Put Mars 22290,00
100Put Mars 22300,00
300Put Mai 22245,00
40Put Mai 22255,00
800Put Mai 22265,00
40Put Mai 22275,00
450Put Mai 22280,00
43Put Sept. 22230,00
1Put Sept. 22245,00
30Put Sept. 22250,00
100Put Sept. 22260,00
2200Put Déc. 22230,00
1Put Déc. 22238,00
19Put Déc. 22240,00
1Put Déc. 22242,00
70Put Déc. 22250,00
100Put Déc. 22260,00
3Put Mars 23240,00
50Put Mars 23250,00
Maïs (€/t) : 98 lots
LotsTypeStrike
25Call Nov. 22245,00
18Put Mars 22256,00
3Put Juin 22257,00
25Put Nov. 22210,00
1Put Nov. 22220,00
1Put Nov. 22225,00
25Put Nov. 22227,00
Colza (€/t) : 629 lots
LotsTypeStrike
13Call Mai 22670,00
50Call Mai 22685,00
100Call Mai 22690,00
1Call Mai 22700,00
100Call Mai 22730,00
100Call Mai 22750,00
75Call Août 22600,00
1Call Août 22650,00
1Call Nov. 22650,00
50Put Mai 22630,00
113Put Mai 22650,00
25Put Août 22580,00

Blé (¢/b)
Mars 22818,0000-16,7500
Mai 22822,2500-15,5000
Juil. 22807,7500-13,7500
Sept. 22807,0000-12,7500
Déc. 22810,2500-12,7500
Maïs (¢/b)
Mars 22620,0000-2,5000
Mai 22618,5000-2,2500
Juil. 22614,2500-2,0000
Sept. 22582,2500-1,0000
Déc. 22569,7500+0,0000
Soja (¢/b)
Mars 221407,2500+2,2500
Mai 221416,0000+2,2500
Juil. 221420,2500+2,2500
Août 221398,0000+2,0000
Sept. 221344,5000-2,5000
Tourteaux de soja ($/st)
Mars 22392,0000-0,6000
Mai 22391,3000-1,0000
Juil. 22390,3000-1,0000
Août 22385,1000-1,5000
Sept. 22378,6000-1,7000
Huile de soja (¢/lb)
Mars 2262,5100+0,5700
Mai 2262,6000+0,5700
Juil. 2262,3300+0,5700
Août 2261,6900+0,5100
Sept. 2261,0400+0,5100

26/01/2022

Physique (€/t)
Blé dur rendu La Pallice - Base Juillet 2021465,00+0,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2021288,00+10,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2021256,00+5,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2021268,00+5,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2021271,00+10,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2021350,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2021677,00+6,00
Tournesol standard rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2021625,00+5,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2021330,00+10,00
Analyses 26/01/2022

Marché européen

Nouvelle séance de hausse sur les marchés des matières premières agricoles hier, toujours dans un contexte de tension extrême entre la Russie et l’Ukraine. En effet, en cas de conflit, les flux de marchandises chez ces deux grands pays exportateurs seraient très probablement perturbés. La volatilité est donc de rigueur, parfois sans justification sur les fondamentaux, la géopolitique prenant le pas sur l’ensemble des autres drivers.

Sur la scène internationale, les Philippines ont acheté 35 000 t de blé meunier et l’Iran revient aux achats pour officiellement 60 000 t de blé meunier et 60 000 t d’orges fourragères. Les opérateurs français vont suivre de près l’attitude de l’Algérie sur son dernier appel d’offres, afin de voir si les tensions entre les deux pays perdurent ou non.

Au sein de l’UE, alors que les chiffres des douanes françaises sont toujours incomplets, les exportations de blé s’affichent à ce jour à 15.62 millions de tonnes contre 15.04 millions l’an passé à date. Les exports d’orges s’affichent à 4.91 millions de tonnes contre 4.33 l’an passé. Les importations de maïs sont en repli à 8.87 millions de tonnes contre 9.75 l’an passé toujours à date. Les importations de colza s’affichent à 2.73 millions de tonnes contre 4.02 l’an passé.

Malgré des chiffres exports décevants sur le palme en Malaisie, les cours progressent encore ce matin sur Kuala Lumpur, à la faveur de risques sur la production liés à la fois à la météo, mais également au manque de main d’œuvre dans le contexte sanitaire actuel. Les cours du colza tout comme ceux du canola étaient hésitants hier, mais finissaient en territoire positif après le repli de ces derniers jours.

Le dollar s’affiche ce matin à 1.1300 contre euro et 78.65 contre rouble. Le pétrole reste ferme à 85.20 usd/baril sur New York.

Marché américain

Sur Chicago, les cours du blé poursuivent leur progression dans le contexte de tension géopolitique et à la faveur de crop rating sur les blés d’hiver qui continuent de se dégrader.

ADM se montre optimiste sur les semis de maïs aux USA, malgré la hausse des cours des engrais en estimant les surfaces à 93 millions d’acres et celles de soja à 87 millions. Cela vient en contradiction avec d’autres analyses qui prédisent une nette chute des emblavements de maïs.

Le maïs était une fois de plus hésitant hier, partagé entre le risque de voir les flux en provenance d’Ukraine perturbés, et une situation climatique qui s’améliore sur le contient sud-américain.

Les fonds se montraient nets acheteurs hier pour 5 000 lots de maïs, 2 500 lots de soja et 9 000 lots de blé.

Marché mer Noire

Les prix du blé meunier ukrainien ont progressé hier, dans le sillage de la hausse des prix sur le marché fob. Les éventuels retards dans les ports ukrainiens en raison des mauvaises conditions météorologiques, signalées par les opérateurs locaux, sont un autre point de soutien des prix.
Les prix locaux du maïs ukrainien ont également augmenté, soutenus par une demande active sur le marché.

Pour recevoir les rapports quotidiens complets sur le bassin de la mer Noire, envoyez un courriel avec vos coordonnées à sales@argusmedia.com.

 

Le Grincheux du 26/01/2022

Aujourd'hui : Bonne fête Paule

Non LuLu par temps de brouillard ça ne sent pas spécialement mauvais, même si tu as entendu à la radio, attention brouillard et pets.....

Fil de news

Les marchés boursiers dans l'incertitude