Pré-ouverture 23/06/2017
Paris Chicago
Bléinchangé à - 1 €- 2 cents
Maïsinchangé à - 1 €inchangé
Colza- 1 à - 2 €
Soja+ 2 cents
Indices 23/06/2017
€/$1,1173 $
Pétrole WTI43,01 $/b

Blé (€/t)
Sept. 17173,75-0,25
Déc. 17178,00+0,50
Mars 18181,00+0,75
Mai 18182,75+1,00
Sept. 18181,25+0,75
Maïs (€/t)
Août 17175,00+0,00
Nov. 17173,25+0,25
Janv. 18175,50+0,00
Mars 18177,00+0,00
Juin 18179,75-0,25
Colza (€/t)
Août 17356,75-0,25
Nov. 17360,00-0,75
Févr. 18362,25-1,50
Mai 18363,75-1,50
Août 18349,00-1,00
Solution azotée (€/t)
Sept. 17136,00+0,00
Nov. 17137,50+0,00
Mars 18147,50+0,00
Juin 18145,50+0,00
Sept. 18145,50+0,00

23/06/2017

Blé (€/t) : 2533 lots
LotsTypeStrikePrime
13Call Sept. 171706,34
1Call Sept. 171744,40
10Call Sept. 171754,10
300Call Sept. 171802,23
100Call Sept. 171821,80
100Call Sept. 171851,37
8Call Déc. 1717111,49
6Call Déc. 171749,30
100Call Déc. 171759,22
12Call Déc. 171788,00
105Call Déc. 171807,10
250Call Déc. 171816,51
3Call Déc. 171845,80
3Call Déc. 171855,00
30Call Déc. 171903,81
250Call Déc. 171943,00
40Call Déc. 172002,14
11Call Mars 181819,40
9Call Mai 1818210,80
6Call Mai 182053,90
200Put Sept. 171702,59
350Put Sept. 171755,04
100Put Déc. 171550,80
122Put Déc. 171756,00
40Put Déc. 171777,22
6Put Déc. 171787,90
100Put Déc. 1721033,20 - 33,40
250Put Mars 181787,40
1Put Mars 181809,40
6Put Mai 181809,20
1Put Mai 1818210,90
Maïs (€/t) : 0 lots
LotsTypeStrikePrime
Colza (€/t) : 395 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Août 173556,00
3Call Nov. 173657,50
2Call Nov. 173705,81
3Call Févr. 183709,30 - 9,50
1Call Mai 183906,30
16Put Nov. 173505,20
300Put Août 183409,90
20Put Août 1834512,00
49Put Août 1835014,30 - 15,00

Blé EU (€/t)
Sept. 17171,7500+1,2500
Déc. 17175,7500+1,5000
Mars 18179,7500+2,2500
Mai 18181,5000+2,5000
Sept. 18178,5000-0,7500
Blé (¢/b)
Juil. 17459,7500-1,2500
Sept. 17473,5000-2,2500
Déc. 17495,2500-2,5000
Mars 18511,7500-3,0000
Mai 18523,2500-3,5000
Maïs (¢/b)
Juil. 17357,7500-3,7500
Sept. 17365,5000-3,7500
Déc. 17375,2500-4,0000
Mars 18385,0000-3,7500
Mai 18391,2500-3,5000
Soja (¢/b)
Juil. 17904,5000+1,5000
Août 17908,5000+1,0000
Sept. 17909,0000+0,2500
Nov. 17911,0000-1,2500
Janv. 18919,0000-1,0000
Tourteaux de soja ($/st)
Juil. 17293,6000-0,1000
Août 17295,1000-0,3000
Sept. 17295,9000-0,6000
Oct. 17296,1000-0,3000
Déc. 17297,2000-0,2000
Huile de soja (¢/lb)
Juil. 1731,6100+0,1400
Août 1731,7300+0,1400
Sept. 1731,8500+0,1300
Oct. 1731,9200+0,0600
Déc. 1732,0900+0,1300

23/06/2017

Physique (€/t)
Blé dur Rendu Port la Nouvelle Spot - Base Juillet 2017245,00+0,00
Blé Rendu Rouen - Base Juillet 2017165,00-2,00
Maïs Fob Bordeaux Spot - Base Juillet 2016167,00-1,00
Maïs Fob Rhin Spot - Base Juillet 2016170,00+0,00
Orge mouture Rendu Rouen - Base Juillet 2017142,00-2,00
Orge brassicole Fob Creil Spot - Base Juillet 2017195,00-5,00
Colza Fob Moselle Spot - Flat - Récolte 2017356,00-2,00
Tournesol Rendu St Nazaire Spot - Flat - Récolte 2016345,00+0,00
Pois Fourragers Fob Creil Spot - Base Août 2017225,00+0,00
Analyses 23/06/2017

Marché européen

Les marchés poursuivent leur repli initié depuis mardi dernier, les facteurs de soutien liés aux craintes de dégâts des cultures engendrées par la canicule en France étant compensés par les perspectives de récolte satisfaisantes sur le reste de l’Europe.

Cela se traduit également par un repli des volumes traités sur Euronext en blé pour 38 786 lots et sur le CME pour 844 lots.

Sur la scène internationale, l’Egypte a sans surprise acheté 175 000 t de blé, dont 120 000 t de blé roumain et 55 000 t de blé ukrainien. Le prix s’affichait pour la Roumanie à 193.94 usd/t fob + 13.15 usd de fret, soit un prix CAF de 207.09 usd. Le blé origine France continue d’afficher une surprime de 10 usd, surprime habituelle en cette période de l’année. Le Japon a également acheté 135 747 t de blé meunier origines USA, Canada et Australie.

Bruxelles affiche des exports hebdomadaires en blé pour 156 000 t, portant le total à ce jour à 23 millions de tonnes, en repli de 25 % par rapport à l’an passé à date.

Le gouvernement argentin revoit à la baisse son estimation de récolte de soja à 57 millions de tonnes contre 58 millions estimés auparavant, et à la hausse celle de maïs à 47.5 millions contre 46.5.

Les chantiers de récolte en France se poursuivent en orges, avec une précocité de près de 10 jours dans de nombreuses régions. Les qualités s’affichent généralement comme bonnes à très bonnes avec des rendements hétérogènes. En blé, ce ne sont que les toutes premières parcelles qui sont récoltées, sans signification pour les rendements sur les aspects quantitatifs, mais avec une qualité prometteuse.

Le colza poursuivait de son côté son repli, pénalisé par la faiblesse des cours du soja sur Chicago au plus bas depuis décembre dernier.

Marché américain

Très net repli des cours du soja hier, qui s’affichent au plus bas depuis décembre 2016. Les perspectives de pluies sur les grandes régions de production, conjuguées à un état actuel des cultures satisfaisant et à une faiblesse des cours des huiles, constituent autant d’éléments baissiers pour le moment. De plus les chiffres hebdomadaires à l’export étaient globalement décevants. En maïs ces derniers étaient conformes aux attentes, alors qu’ils étaient globalement satisfaisants en blé.

Les fonds se montraient nets vendeurs hier pour 13 000 lots de maïs, 12 500 lots de soja et 2 500 lots de blé.

Les températures sont attendues normales pour la saison, ce qui est plutôt bénéfique pour les cultures à l’approche de la période cruciale de floraison.

Marché mer Noire

Les premières coupes ont été observées en région mer Noire. La récolte a en effet commencé en Crimée sans retard particulier par rapport aux années précédentes malgré le froid persistant relevé au cours du printemps. Les premiers chiffres de rendement n’ont pas encore été communiqués dans la mesure où les surfaces récoltées restent trop faibles.

Dès le début de la semaine prochaine, les producteurs du sud de l’Ukraine et du Kouban entreront dans les orges. Les premiers chiffres de rendement communiqués permettront de donner une certaine indication quant aux rendements de blé à venir dans ces régions. En Ukraine, les observations terrain effectuées lors de notre crop-tour la semaine passée laissent entrevoir un repli significatif des rendements sur les régions extrêmes sud de la mer Noire.

Le grincheux du 23/06/2017

Aujourd'hui : Bonne fête Audrey

Donner une arme à un fiché S c'est comme donner une Ferrari à LULU 

Fil de news

L'Egypte achète 175 000 t de blé roumain et ukrainien