Pré-ouverture 18/06/2019
Paris Chicago
Blé- 1 €/t- 8 cents
Maïsinchangé à - 1 €- 7 cents
Colzainchangé
Soja- 4 cents
Indices 17/06/2019
€/$1.1234 $
Pétrole WTI51.93 $/b

Blé (€/t)
Sep 19182.75-1.75
Dec 19186.75-1.75
Mar 20190.00-2.00
May 20191.75-2.00
Sep 20189.00-1.75
Maïs (€/t)
Aug 19177.25-1.50
Nov 19177.75-1.50
Jan 20180.00-2.00
Mar 20182.25-2.75
Jun 20185.00+2.25
Colza (€/t)
Aug 19372.25-1.25
Nov 19374.25-1.00
Feb 20377.00-1.25
May 20374.75+1.25
Aug 20363.75-0.25
Solution azotée (€/t)
Sep 19210.00+0.00
Nov 19220.00+0.00
Mar 20220.00+0.00
Jun 20220.00+0.00
Sep 20220.00+0.00

6/17/2019

Blé (€/t) : 4561 lots
LotsTypeStrikePrime
5Call Sep 191856.40
100Call Dec 191869.67
4Call Dec 191888.80
350Call Dec 191908.25
136Call Dec 192005.50
750Call Dec 192054.71
10Call Dec 192103.91
500Call Dec 192202.59
2Call Mar 2018513.56
150Call Mar 202007.95
150Call Mar 202154.67
2Call May 2018613.65
100Call May 202105.62
50Put Sep 191847.49
2102Put Dec 191805.90 - 6.00
50Put Dec 191858.36
100Put May 201909.99
Maïs (€/t) : 208 lots
LotsTypeStrikePrime
4Call Nov 191796.69
4Call Jan 201808.02
100Call Mar 202002.42
100Put Mar 201806.60
Colza (€/t) : 104 lots
LotsTypeStrikePrime
4Call Nov 19372.58.79
50Call Nov 19377.56.52
50Call Feb 203808.86

Blé (¢/b)
Maïs (¢/b)
Soja (¢/b)
Tourteaux de soja ($/st)
Huile de soja (¢/lb)

6/18/2019

Physique (€/t)
Blé dur rendu Port la Nouvelle - Base Juillet 2019225.00+0.00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2019177.00+1.50
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2018165.00+1.00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2018162.00+0.00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2019164.00+1.50
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2019179.00+0.00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2019372.00+3.00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2018340.00+5.00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2019200.00+2.00
Analyses 18/06/2019

Marché européen

Séance assez mitigée hier avec des cours sur Euronext qui progressaient, alors que sur Chicago le marché était plus hésitant avant la parution des nouveaux états d’avancement des semis aux USA. Ces derniers sortaient à 77 % en soja contre des estimations de 79 % et bien inférieur à la moyenne 5 ans affiché à 93 %. En maïs, les semis sont réalisés à hauteur de 92 % comme attendu, mais contre 100 % en moyenne à cette date. Reste maintenant à savoir si les 8 % restant seront ou non semés et si les conditions climatiques à venir permettront ou non aux cultures d’arriver à maturité.

Autre facteur de soutien, le développement d’un temps chaud et sec sur une grande partie de l’Europe, y compris sur le bassin mer Noire, avec cette question, cela peut-il impacter la production à venir? Réponse avec le crop tour d’Agritel.

En Australie, le déficit hydrique perdure et les autorités du pays affichent des estimations des exportations de blé pour la prochaine campagne à seulement 11.7 millions de tonnes contre 14.2 encore estimés en mars dernier, pour tenir compte d’une production une nouvelle fois décevante.

Sur la scène internationale,Taiwan est aux achats pour 30 000 t de maïs origine USA et la Syrie aux achats pour 200 000 t de blé meunier origine Russie.

Selon Agroconsult, la récolte de maïs au Brésil est estimée à 101.2 millions de tonnes, un record.

En France, les premières coupes d’orge d’hiver ont débuté, notamment dans l’Aude, le Gers et la Charente Maritime.

Les cours du colza trouvaient du soutien hier dans le sillage du canola au Canada, où le déficit hydrique persiste malgré quelques pluies sur le Saskatchewan ce week-end.

Selon l’observatoire européen Mars, les estimations de rendements moyens à venir en blé tendre pour l’Europe s’établiraient à 6.10 /ha contre 6.05 t/h estimés le mois dernier, en hausse de + 8.6 % par rapport à l’an dernier et de + 2.7 % par rapport à la moyenne 5 ans. En colza, les rendements s’établiraient à 3.14 t/ha en repli de - 3 % par rapport à la moyenne 5 ans. Cela n’intègre bien évidemment pas les surfaces qui n’ont pas été emblavées.


Pour découvrir les différentes solutions d'accompagnement et de conseil proposées par Agritel, cliquez-ici ou appelez directement le 01 53 05 96 70.

Marché américain

Peu de surprises sur les chiffres d’état d’avancement des semis aux USA hier soir, dans la fourchette des attentes des traders, mais confirmant bien entendu une situation inédite liée à la pluviométrie.

C’est peut être en blé que les éléments étaient à analyser, avec des récoltes de blé tendre qui ne sont réalisées qu’à hauteur de 8 % contre 20 % en moyenne à date. En cause bien évidemment les pluies qui suscitent également des craintes sur la qualité. Le crop rating s’affiche certes à 64 % comme bon à excellent, mais cela n’est pas sans rappeler aux producteurs français la situation de 2016, où l’état des cultures était également affiché comme bon, en cause un état végétatif abondant, mais la qualité constatée bien mauvaise au moment de la récolte.

Les opérateurs vont scruter demain la réunion de la Fed avec des perspectives de baisse des taux aux USA anticipée le mois prochain par les traders. Cela contribuerait à une tendance baissière pour le dollar.

Les fonds se montraient hier nets acheteurs pour 4 000 lots de maïs et 14 000 lots de soja. Ils étaient nets vendeurs pour 1 000 lots de blé.

Marché mer Noire

Selon le Centre hydrométéorologique de l'Ukraine, les températures élevées de l'air contribuent à la réduction de la période végétative de certaines cultures céréalières. En particulier, le blé de printemps et l'orge sont en danger. Ces températures élevées peuvent impacter le rendement des céréales précoces. Elles pourraient également avoir une incidence sur la maturation des céréales dans le sud de l'Ukraine.

La Russie pourrait accroître ses exportations de soja vers la Chine, en tenant compte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Selon AgMinistry, la Russie envisage d'augmenter ses exportations de graines oléagineuses vers la Chine, pour atteindre 3,7 millions de tonnes par an, contre 800 000 tonnes en 2018.

L’équipe European Agritel Tour inspecte actuellement les champs de blé en Ukraine. Pour vous abonner à nos rapports et obtenir les dernières informations, envoyez un email à eat@agritel.com

LeGrincheux du 18/06/2019

Aujourd'hui : Bonne fête Léonce

LULU est partie mettre une tirelire auprès de ses chèvres depuis qu'elle a entendu que Facebook allait se lancer dans les cryptomonnaies....

Fil de news

Déficit hydrique sur une partie de l'Europe

9